Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Première session 2018 du Parlement des Jeunes : 3000 personnes prennent part aux travaux à Yamoussoukro

Publié le mardi 24 avril 2018  |  Abidjan.net
Première
© Autre presse par DR
Première session 2018 du Parlement des Jeunes de Côte d`Ivoire
Plus de 3000 jeunes qui ont pris part à la première session 2018 du Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire, du 19 au 21 avril 2018 à la Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro, autour du thème « Implication de la jeunesse dans la consolidation de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire ».


C’est un peu plus de 3000 jeunes qui ont pris part à la première session 2018 du Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire, du 19 au 21 avril 2018 à la Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro, autour du thème « Implication de la jeunesse dans la consolidation de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire ».

le Président National du Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire, l’Honorable VAH Yao Josué a lancé un appel à l’ensemble de la jeunesse ivoirienne ‘’à plus de responsabilité, de tolérance, de civisme gage d’une paix durable en Côte d’Ivoire’’. Il a, en outre, invité la jeunesse à prendre toute sa place dans la construction de l’Ivoirien nouveau et donc d’une Côte d’Ivoire nouvelle tel que prôné par le Chef de l’Etat ».

En sa qualité de parrain des assises de la première session 2018 du Parlement des jeunes, le Directeur Général du Fonds d’Entretien routier (FER), DIABY Lanciné a exhorté ses filleuls à : « ne pas céder aux sirènes de la facilité ».

« La résolution des problèmes qui se pose à nous exige rigueur et méthode dans la réflexion, pour aboutir à la Solution ou aux Solutions, en fonction des angles d’approche », a-t-il rappelé.

Des thématiques spécifiques ont fait l’objet de réflexion durant les travaux. Il s’agit de l’Implication de la jeunesse dans la lutte contre le radicalisme et l’extrémisme violent en Côte d’Ivoire – l’Eradication du phénomène de l’immigration clandestine, un défi majeur à relever : quelle implication des jeunes ? – Puis Jeunesse et écocitoyenneté.

A l’issue de ses assises, des recommandations consignées dans un livre blanc ont été faites en vue de favoriser la consolidation de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Ainsi, entre autres recommandations, il a été retenu – d’Améliorer davantage la politique de l’emploi des jeunes - Mettre en place des comités locaux de prévention, d’éveil et d’alerte précoce à l’émigration clandestine. S’agissant du sous-thème relatif au radicalisme et à l’extrémisme violent, les assises ont recommandé de lutter contre la stigmatisation, l’endoctrinement religieux, la pauvreté, le chômage.

Elisée B.
Commentaires


Comment