Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le préfet de San Pedro demande le respect des échéances des travaux de la voierie

Publié le dimanche 6 mai 2018  |  AIP


Démarrés en novembre 2017, les travaux de bitumage de différents tronçons routiers dans la ville de San Pedro ont du mal à évoluer depuis au moins un mois, obligeant le préfet de région, Ousmane Coulibaly, à effectuer vendredi une visite de terrain, après une rencontre avec les différents acteurs à qui il a demandé de faire diligence, afin de respecter les nouvelles échéances annoncées.

A la suite des échanges et la visite de terrain, le préfet a demandé à la mairie de s’atteler à régler le problème de la libération des emprises des voies, occupées illégalement par des habitants des quartiers traversés par les routes, au niveau de Jules Ferry, Mazan et Lac.

Les travaux de construction de la route sont suspendus depuis environ un mois, sur les chantiers de ces quartiers.

Selon Gérard N’Go, responsable des travaux de la société Colas, en charge des travaux, il y a eu cet arrêt temporaire des travaux pour permettre aux sociétés de réseaux, notamment la SODECI (eau), la CIE (électricité) et les sociétés de téléphonie, de déplacer leurs câbles dans les emprises des voies concernées. Concernant le retard du chantier de la rue des banques, au quartier Cité, Gérard N’Go indique qu’il est d’ordre technique, mais maintenant résolu.

Le chef de mission contrôle de la société IETF (Infrastructures-économie, Transport et formation), en charge du contrôle des travaux, Dagbo Bailly Maxime, a noté que l’échéance du 30 juin, pour le quartier Cité, pourra être respectée maintenant que sont surmontées des difficultés techniques liées à des écoulements souterrains d’eau.

Du côté des concessionnaires, l’on souligne que de nombreuses habitations au niveau de Jules Ferry, Mazan et Lac ont été construites sur les emprises de voies, obligeant à des négociations interminables avec ces occupants illégaux du domaine public. Ce qui retarde l’avancée des travaux.

Interrigée, la mairie a rassuré les partenaires du projet. « Nul n’a le privilège de s’installer sur le domaine public. Donc, ce que la mairie va faire, c’est de dégager ces personnes-là pour que les travaux puissent continuer normalement », a déclaré le conseiller municipal Assamélé, chargé de travaux et investissements à la mairie de San Pedro.

Des travaux de bitumage de routes sont en cours dans des quartiers de la ville de San Pedro, depuis novembre, et ont pour longueurs deux fois deux voies sur 930 m, à la rue des banques à la Cité, 2 km de routes sur une fois deux voies, de Jules Ferry, Manzan au Lac, et 2 km également pour le chantier du quartier Zimbabwe. L’entreprise CGE a le chantier du quartier Zimbabwe, et Colas a les deux autres, à la Cité et de Jules Ferry au Lac.

jmk/cmas
Commentaires


Comment