Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un sous quartier de Dimbokro menacé par une grande crevasse

Publié le dimanche 6 mai 2018  |  AIP


Une grande et profonde crevasse située à Boribana, dans un sous quartier de Dimbokro, constitue une menace pour les habitants surtout en période pluvieuse a constaté l’AIP samedi à Dimbokro.

Ce trou profond de plus de trois mètres et long de plus d’un demi-kilomètre est devenu un danger pour les riverains. Par faute de moyen, ceux-ci l’ont transformé en un dépotoir qui a permis à de grands arbres d’y pousser.

La grande crevasse qui traverse Boribana a obligé les habitants du sous quartier à construire des ponts de fortune pour relier les deux rives. « Au départ, c’était une rigole qui a commencé à partir du carrefour Bah Oumar mais elle s’est agrandie au fil des ans avec l’érosion pluviale, devenant aujourd’hui un danger pour les riverains surtout en saison des pluies», a expliqué une riveraine, Diakité Saran.

"Nous qui sommes aux abords, quand il pleut nous ne pouvons plus fermer l’œil car ne sachant à quel moment l’eau va emporter nos maisons. De plus, en saison des pluies où la crevasse est toujours remplie d’eau comme une rivière, les enfants jouent aux abords. C’est dangereux! Nous demandons aux autorités notamment municipales de nous aider avant les prochaines pluies, il y a va de la vie de leurs administrés", a plaidé une autre riveraine, Massita Dagnogo. Elle a souhaité que le maire Bilé Diémélou, venu, une fois s’enquérir de la situation dans le quartier entende leur cri de détresse.

"Regardez ! La crevasse était à plus de 20 m de notre maison mais elle était arrivée ici près de la maison. Nous étions obligés de déverser plus de 100 chargements de sable pour combler une partie de la rigole géante afin de protéger un peu notre maison qui est toujours menacée d’effondrement à cause de la rapide avancée de la crevasse", a renchéri Coulibaly Dognimin, faisant de grands pas pour mesurer la distance qui sépare sa demeure de la crevasse.

En vue de minimiser les effets de la grande saison des pluies qui s’annonce, le Gouvernement a adopté, jeudi, une communication relative aux dispositions à prendre. Il envisage ainsi des opérations de libération et de sécurisation des emprises et des exutoires des ouvrages d’assainissement et de drainage ainsi que des travaux d’urgence de construction de canaux de drainage des eaux pluviales pour l’intérieur du pays, notamment dans les villes d’Anyama, de Daloa, de Dimbokro, de Korhogo et de San Pedro ainsi que dans le District autonome d’Abidjan.

ik/cmas
Commentaires


Comment