Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Côte d’Ivoire/ La FIF dément avoir "chassé" les émissaires de la FIFA venus pour l’audit judiciaire

Publié le mardi 15 mai 2018  |  AIP
ancien
© Autre presse par DR
ancien préfet de la ville d’Abidjan, Jean-Baptiste Sam Etiassé, est depuis le 05 juillet, le nouveau directeur exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF)
Jean-Baptiste Sam Etiassé, ancien préfet de la ville d’Abidjan et nouveau directeur exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF)


Abidjan, 15 mai (AIP) - La Fédération ivoirienne de football (FIF) dément les informations parues dans certains journaux et les commentaires circulant sur les réseaux sociaux qui accusent ses responsables d’avoir "chassé" les émissaires du cabinet Price Waterhouse Coopers (PWC), venus en Côte d’Ivoire, au nom de la Fédération internationale de football association (FIFA), pour auditer ses comptes.

Dans un communiqué signé, mardi, de son secrétaire exécutif, Jean-Baptiste Sam Etiassé, la fédération soutient avoir réservé un bon accueil aux auditeurs du cabinet PWC, à leur arrivée au siège de la structure, à Treichville.

Selon M. Sam Etiassé, sur présentation de leur ordre de mission, portant sur un audit conformément aux dispositions de l’article 17 du règlement du programme FIFA Forward, la FIF a fait observer n’avoir encore rien perçu de la FIFA de ce projet depuis sa mise en place.

Précisant même que, pour les fonds antérieurs, la FIF a déjà fait l’objet de deux audits commandités par l’instance mondiale du football en juillet 2016 et tout récemment en avril 2018, par le même cabinet PWC.

C’est au vu de ces explications que la délégation a bien voulu accepter « volontairement » de se retirer pour en référer à leur mandant avant de revenir vers la FIF.

La FIF s’inscrit donc en faux contre toutes les allégations distillées çà et là par tout autre moyen de communication.

Une délégation de la FIFA devait séjourner en Côte d’Ivoire, du 14 au 25 mai, pour effectuer un audit judiciaire des comptes de la FIF. Les émissaires ont dû écourter leur mission, après une brève rencontre lundi, avec les responsables de la FIFA.

La FIF leur aurait brandi des documents relatifs à son préalable dans lesquels son comité exécutif demande à la FIFA, des éclaircissements sur les fondements et la pertinence de cet audit juridique avant de se mettre à leur disposition.

(AIP)

akn/fmo
Commentaires


Comment