Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Protection internationale des réfugiés : Un atelier de formation à l’intention des officiers et sous-officiers de gendarmerie et de police organisé par le DAARA

Publié le jeudi 31 mai 2018  |  Abidjan.net
Protection
© Abidjan.net par DA et HG
Protection internationale des refugiés : Un atelier de formation à l’intention des officiers et sous-officiers de gendarmerie et de police organisé par le DAARA
La Direction d’aide et d’assistance aux réfugiés et apatrides (DAARA) a organisé, le mercredi 30 mai 2018, à la Salle Polyvalente du Ministère des Affaires étrangères, un atelier de formation des officiers et sous-officiers de gendarmerie et de police relatif à la protection internationale des refugiés.


La Direction d’aide et d’assistance aux réfugiés et apatrides (DAARA) a organisé, le mercredi 30 mai 2018, à la Salle Polyvalente du Ministère des Affaires étrangères, un atelier de formation des officiers et sous-officiers de gendarmerie et de police relatif à la protection internationale des réfugiés.

Une centaine d’officiers et de sous-officiers de gendarmerie et de police d’Abidjan ont bénéficié, mercredi, d’une formation portant sur la protection des droits des réfugiés et des apatrides.

Selon Mme Dieket Minata, Directrice du DAARA, l’objectif de ce séminaire consiste à familiariser les forces de défense et de sécurité aux notions de protection internationale dans l’optique de favoriser un meilleur séjour des réfugiés en terre ivoirienne.

Conjointement donnée par M.Serge Guié-Bi Vanié, Assistant de Protection au HCR et Mmes Gueye Georgina et Silué Laeticia, respectivement Assistante juridique et Conseillère juridique au DAARA, ce séminaire a, entre autres, permis de connaître les missions du DAARA, à savoir la reconnaissance, la protection et l’assistance des réfugiés, de même que la prévention et la lutte contre les cas d’apatridie... Il a par ailleurs permis de mieux cerner la notion de réfugié et les droits liés à ce statut reconnu par les Etats à travers la signature de plusieurs conventions internationales.

Les séminaristes dont le Commissaire Zroh Tiémoko du 19e arrondissement de Yopougon était le porte-parole, ont exprimé leur satisfaction à l’issue de cette formation qui leur permettra, a-t-il indiqué, de mieux assurer la protection de ces personnes d’une extrême vulnérabilité.

1655 réfugiés sont dénombrés à ce jour en Côte d’Ivoire dont plus de 800 libériens.


DA et HG
Commentaires


Comment