Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sauvegarde environnementale et sociale: une vingtaine de consultants spécialisés formée

Publié le mercredi 13 juin 2018  |  Abidjan.net
Sauvegarde
© Autre presse par DR
Sauvegarde environnementale et sociale: une vingtaine de consultants spécialisés formés
21 consultants spécialisés en sauvegarde environnementale et sociale (dont 19 Ivoiriens et 2 Guinéens) ont reçu samedi 09 juin 2018, à l’hôtel Azalaï de Marcory, leurs diplômes au terme d’une formation de 6 jours initiée par le Club Top Managers d’Afrique (Ctma).


21 consultants spécialisés en sauvegarde environnementale et sociale (dont 19 Ivoiriens et 2 Guinéens) ont reçu samedi 09 juin 2018, à l’hôtel Azalaï de Marcory, leurs diplômes au terme d’une formation de 6 jours initiée par le Club Top Managers d’Afrique (Ctma).

La formation a été assurée par Abdoulaye Kadiaré, spécialiste principal en sauvegarde environnementale et sociale de la Banque mondiale. Ces consultants seront mis en mission pour appuyer les gouvernements, les cabinets d’études et structures d’exécution de projets de développement, afin de préserver la vie des populations et l’environnement. Bamba Adama, du cabinet Ctma a expliqué que tous les projets de développement mis en route dans les pays africains ont toujours un impact sur les populations et sur l’environnement. Alors que de plus en plus, les bailleurs de fonds mettent un point d’honneur à faire en sorte que l’exécution des projets n’impactent pas la vie des populations.

« L’idée c’est de voir comment réduire l’impact de l’exécution des projets de développement sur les populations et surtout sur l’environnement de façon générale. Avec cette exigence des bailleurs (Banque mondiale, Bad…), il y a beaucoup de projets qui sont suspendus pour non-respect des mesures de sauvegarde environnementale et sociale. Il y a donc un besoin dans ce domaine », a-t-il fait savoir. Au dire de Bamba Adama, les consultants spécialisés en sauvegarde environnementale et sociale viennent palier cette insuffisance de sorte que cela ne soit plus un motif de blocage pour l’exécution d’un projet. Mais mieux, que les populations bénéficiaires des projets ne soient pas en même temps des victimes. Il a confié que ce programme de formation sera mis en œuvre dans plusieurs pays d’Afrique. « Au Burkina, ce sera en juillet, au Bénin en août et au Sénégal en septembre 2018. L’année prochaine, nous serons dans d’autres pays.

L’idée, c’est de constituer un pool d’experts en sauvegarde environnementale et sociale dans chaque pays africain qui seront à la disposition des gouvernements, des structures d’exécution de projets », a informé Bamba Adama.

Danielle TAGRO
Commentaires


Comment