Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion de la paix / L’association « Houphouët Nous Parle » monte au créneau

Publié le dimanche 22 juillet 2018  |  L'Héritage


Offrir aux générations actuelles et à venir, des repères moraux à même d’insuffler une dynamique nouvelle à la construction d’une nation ivoirienne plus solidaire et plus paisible. C’est l’objectif que visent les initiateurs de l’association « Houphouët Nous Parle », dont la présentation officielle a eu lieu le samedi 21 Juillet dernier à Cocody. Placée sous le parrainage d’Augustin Thiam, gouverneur du district autonome d’Abidjan, cette cérémonie a enregistré la participation de nombreux jeunes gens qui pour la plupart n’ont pas connu Houphouët-Boigny, père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. L’occasion était donc belle pour eux de découvrir à travers la projection d’un film sur sa vie et son œuvre ainsi que des témoignages, l’immense héritage qu’il a légué au pays. Landry Kouyo (conseiller du mouvement) ; Marcel Besset (membre du bureau politique du Pdci-Rda) ont témoigné de la nécessité pour les jeunes gens d’aujourd’hui de s’inspirer des valeurs d’intégrité, de paix, de tolérance…portées par Houphouët-Boigny. Augustin Thiam n’a pas manqué de vanter les qualités de celui qu’il appelle son grand-oncle. D’ailleurs, pour célébrer davantage les valeurs du père de la Nation, Thiam a souhaité l’institution tous les 18 Octobre d’un « Houphouët day », en référence au « Mandela day » qui a lieu tous les ans en Afrique du Sud. En outre, à propos des derniers développements de l’actualité politique en Côte d’Ivoire, le gouverneur du district de Yamoussoukro a souhaité que Ouattara et Bédié se retrouvent à nouveau pour dissiper les sombres nuages que présage 2020. Landry Gnahoré, président de cette association a invité les jeunes Ivoiriens à rejoindre l’association qu’il dirige, car dira-t-il, « nous sommes apolitiques. Notre souci est de mobiliser le maximum de jeunes afin qu’ils s’approprient les valeurs qu’a incarnées Houphouët, notre modèle ».

Patricia Lyse
Commentaires


Comment