Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Yakro- 3000 plants d’arbre pour l’Epp Subiakro, Dr Bouboutou: » Là où il y a un besoin, un Lion est là «

Publié le lundi 6 aout 2018  |  Pôle Afrique
Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Lutte contre la déforestation: les parcelles de la régions de la Mé visitées
Mardi 19 juin 2018. Une forte délégation du Comité de pilotage du Projet REDD+ de la Mé (PRM) a entrepris, une visite de parcelles reboisées dans le cadre dudit projet à Adzopé. Les ONG locales ont pris part à associés aux différentes activités.


C’est à Subiakro, village situé à 5 Km de Yamoussoukro que l’équipe de « Lions Club Abidjan-Océan » a déposé ses valises ce samedi 4 aout 2018 pour un planting de 3000 arbres à l’école primaire dudit village bâtie sur une superficie de 2 Ha. Plusieurs personnalités ont répondu présente à cette cérémonie de protection environnementale.

Dr Bouboutou Kaboré a tenu à situer l’intérêt de cette cérémonie de reboisement. « Quand nous sommes arrivés, les enfants étaient dans une école en planche, sur des nattes. La première chose a été d’emmener des tables et des chaises, des kits scolaires. Mais en quatre ans de vie, nous avons constaté que jamais on a vu les enfants jouer dehors à cause des animaux qui traversent ce vaste terrain. Ce qui est dangereux pour les enfants. Que faire ? Trouver des moyens pour construire un mur ? C’est très compliqué. Grâce à « Africa Santé Actions », un des vastes programmes d’Africa Santé Expo, nous avons pu créer des partenariats et trouver les arbres. Nous sommes arrivés avec trois mille arbres. Ces arbres nous permettent de non seulement clôturer l’école pour qu’à la rentrée les enfants aient une aire de jeux mais aussi de créer un parc pour clôturer tout le terrain d’une superficie de 2 ha », a précisé Dr Bouboutou, présidente du Lions Club Abidjan-Océan et également présidente du comité d’organisation d’Africa Santé Expo
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment