Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Décryptant le message à la nation du Chef de l’Etat : L’APDH appelle les acteurs politiques à « mettre la Côte d’Ivoire au centre de leurs actions »

Publié le jeudi 9 aout 2018  |  Fraternité Matin
Arsène
© Fraternité Matin par DR
Arsène Désiré Néné Bi (au centre), président de l’Organisation non gouvernementale (Ong), Actions pour la protection des droits de l’homme (Apdh).


« L’appel que je souhaite lancer au nom de l’Apdh à la classe politique ivoirienne, c’est de mettre l’intérêt des populations et de la Côte d’Ivoire au centre de leurs actions. De travailler à faire de la Côte d’Ivoire un véritable Etat de droit, respectueux des droits humains, où la paix puisse régner afin que les Ivoiriens puissent connaître le bonheur auquel ils ont droit », a indiqué, ce jeudi 9 août 2018, Arsène Désiré Néné Bi, président de l’Organisation non gouvernementale (Ong), Actions pour la protection des droits de l’homme (Apdh).

C’était à l’occasion d’une déclaration relative à la situation socio-politique. L’Apdh a tenu à donner sa position par rapport à l’adresse du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara à la nation à la veille de la célébration du 58ème anniversaire de l’accession de la Côte d’Ivoire à la souveraineté nationale et internationale.

A propos de cette adresse à la nation, trois points ont retenu l’attention de l’Apdh a précisé le Dr Arsène Désiré Néné Bi. Il s’agit de la libération par voie d’ordonnance de 800 prisonniers politiques ; la volonté du Chef de l’Etat à « travailler pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération, de manière démocratique en 2020 » et l’annonce relative à la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei). Telle que recommandé par les deux décisions de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples rendues en date du 16 novembre 2018.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment