Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Formation des Membres des comités villageois de Gestion Foncière Rurale: L’AFOR marque le coup à Bouaké

Publié le lundi 20 aout 2018  |  Abidjan.net
Bouaké:
© Autre presse par DR
Bouaké: les membres des comités villageois de gestion foncière rurale formés
Jeudi 16 Août 2018. La grande salle du Centre Culturel Jacques Aka a abrité la cérémonie de lancement de la formation des 1186 membres des comités villageois de Gestion Foncière Rurale (CVGFR)


L’Agence Foncière Rurale (AFOR) a tenu avec brio la cérémonie de lancement à Bouaké, de la formation des 1 186 membres des Comités Villageois de Gestion Foncière Rurale (CVGFR), le jeudi 16 Août 2018. La grande salle du Centre Culturel Jacques Aka, qui accueillait la cérémonie, a enregistré la présence de plus de 300 invités, au nombre desquels le Préfet de région de Gbèkè par intérim, Monsieur Gando Coulibaly, tous les membres du corps préfectoral de la région, le 2e adjoint au maire de Bouaké, Monsieur Hamidou Bamba, le représentant du Conseil Régional, Monsieur Cissé Ibrahima, le Directeur régional de l’Agriculture et du Développement Rural, Monsieur Kouassi Pascal, représentant le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, les chefs coutumiers, les chefs de service, les représentants des jeunes et des femmes et les 120 membres des CVGFR présents pour la formation.

Monsieur David Loué, Directeur Général Adjoint, puis le Président du Conseil de Surveillance de l’AFOR, le Général de Corps d’Armée Gervais Kouassi, ont insisté au cours de leurs interventions respectives, sur la nécessité pour toutes les populations sans exclusif, de s’inscrire dans le processus de sécurisation du foncier rural ivoirien. Les objectifs qui soutiennent la création de l’AFOR, ses missions et son opérationnalité sur le terrain, ont été longuement expliqué à l’auditoire. Après que le film institutionnel projeté à l’assistance, ait démontré par les images, l’inlassable travail abattu par les dirigeants de l’AFOR, depuis leur installation officielle le 12 septembre 2017.

Les échanges avec les invités sur les opérations de délimitation des parcelles individuelles et collectives, ont également donné l’opportunité au DGA de l’AFOR David Loué, au Général de Corps d’Armée Gervais Kouassi, au Préfet de région par intérim Gando Coulibaly, aux chefs coutumiers, de dissiper le doute dans l’esprit des intervenants, quant à la nécessité de s’engager dans le processus de sécurisation foncière rurale.

Après le déjeuner offert à tous les participants par la Direction Générale de l’AFOR, le DGA David Loué a eu une réunion technique de 14h à 16h avec les membres du corps préfectoral, le Directeur Régional et les Directeurs Départementaux de l’Agriculture et du Développement Rural de Gbèkè, les opérateurs techniques et les commissaires enquêteurs, pour faire le point sur l’exécution des activités dans le cadre du processus de délimitation des territoires des villages. Une réunion appréciée à sa juste valeur par le Préfet de région par intérim. Monsieur Gando Coulibaly a espéré que l’AFOR multiplie ces séances de travail pour lever les blocages qui freinent le processus.

Avant de regagner Abidjan peu après 16h 30, le DGA de l’AFOR s’est rendu en compagnie du Directeur de l’Informatique, Monsieur Sylla Lamine, et de l’Assistant du DG, Edy Amon, sur le site du Centre Jeune Viateur de Bouaké, pour encourager les membres des CVGFR en formation.

Il faut noter que cette formation concerne 4 480 membres des CVGFR et elle se tient concomitamment dans quatre Zones : Bouaké, Daloa, Odienné et Yamoussoukro. La formation des CVGFR est l’un des indicateurs dans la mise en oeuvre du Programme d’Appui au Foncier Rural (PAFR) soutenu sous forme d’appui budgétaire par l’Union Européenne. Débutée le lundi 13 Août dernier, cette formation s’achèvera le 15 septembre prochain.

Atapointe
Commentaires


Comment