Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Démarrage, vendredi, des nouvelles prestations de propreté dans le district d’Abidjan

Publié le jeudi 25 octobre 2018  |  AIP


Abidjan- Les nouvelles prestations de propreté dans le district d’Abidjan visant à redonner « un charme » à « la perle des lagunes », vont démarrer le 02 novembre à partir de minuit, a annoncé, jeudi, à Abidjan la directrice générale de l’Agence nationale de gestion des déchets (ANAGED), Sarrahn Ouattara.

Ces opérations s’effectueront avec l’intervention des nouveaux opérateurs, notamment ECO Eburnie dans les communes de Treichville, Koumassi, Marcory et Port-Bouët, tandis que ECOTI SA s'occupera des communes du Plateau et Cocody, a expliqué Sarrahn Ouattara lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité

Elle a fait savoir qu'ECOTI SA assainira, le 30 novembre, les communes de Bingerville, Anyama et Abobo. ECO Eburnie s’attellera, le 15 décembre, à assainir les communes d’Adjamé, Yopougon et Songon.

La société ECOTI SA, un groupement d’opérateurs tunisiens et ivoiriens, assurera le service de propreté des communes d’Abobo, d’Anyama, de Bingerville, de Cocody et du Plateau, à terme. La société ECO EBURNIE, filiale nationale de l’entreprise portugaise MOTA ENGIL, sera chargée de la propreté des communes d’Adjamé, Attécoubé, Yopougon, Songon, Koumassi, Marcory, Port-Bouët et Treichville, selon Mme Sarrahn Ouattara.

"Durant cette phase de déploiement progressif, les autres communes continueront d’être traitées avec les moyens existants actuels tandis que le déploiement des nouveaux opérateurs s’accompagnera avec la mise en circulation de nouveaux équipements", a-t-elle précisé.

Pour Mme Ouattara, c’est à l’issue de la période de déploiement progressif de ces nouveaux opérateurs qui s’achèvera le 15 décembre, que le processus de fermeture et de réhabilitation effective de la décharge d’Akouédo (qui laissera place au centre d’enfouissement technique et de valorisation de Kossihouen), sera enclenché.

"Je voudrais inviter la population à développer la culture de la propreté. Que cette culture se traduise en tout temps et en tout lieu par des gestes qui rendent notre cadre de vie propre, des gestes qui ne feront pas de nos villes des poubelles", a lancé Sarrahn Ouattara.

Elle a expliqué que la création de l’ANAGED s’inscrit dans le cadre de la réforme initiée par le gouvernement, afin de hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays respectueux des normes internationales en matière de gestion des déchets solides. "L’objectif est de promouvoir l’économie circulaire avec le tri et la valorisation des déchets, ainsi que la création d’entreprises et d’emplois verts pour le mieux-être de nos concitoyens", a laissé entendre la directrice générale de l’Agence nationale de gestion des déchets.


gak/ask
Commentaires


Comment