Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Prix sport-étude, 2000 au départ, 20 à l’arrivée, la création d’un centre international de sport-étude en perspective

Publié le lundi 12 novembre 2018  |  Pôle Afrique


C’est le début d’une longue aventure. Le prix sport-étude lancé par la structure Lanfiara Management Sport (LMS), a tiré le rideau ce vendredi 9 novembre à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan Cocody. Plusieurs acteurs du monde du football dont Salif Traoré dit « A’Salfo », conseiller du président de la FIF et parrain de la cérémonie, étaient présents.

Après la journée de détection de talents qui s’est tenue à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) le samedi 3 novembre dernier, place à la cérémonie de récompense. Les organisateurs de la première édition du prix sport-étude ont vu les choses en grand.

Une soirée dédiée à la jeune génération, de sorte à l’encourager à ne pas troquer les études pour le football, bien au contraire, il faut conjuguer les deux formes d’apprentissage. « Football d’accord, mais école d’abord » est donc le slogan scandé depuis 6 ans, par Diabaté Aboulaye, agent FIFA et président de LMS.

« Notre objectif, faire en sorte que nos enfants n’abandonnent pas les études pour le football. Car nous savons tous qu’il y a 1 seul sur 1000 qui réussit à atteindre son rêve de footballeur. Combien sont-ils qui traversent la méditerranée au péril de leur vie, pour avoir la chance d’être le futur Drogba ou Samuel Eto’o ? Combien sont ces aspirants à une vie meilleure, qui meurent chaque année dans la méditerranée parce que n’ayant pas réussi à atteindre leur but ? La situation est préoccupante et elle nous interpelle. Nous comptons donc sur le soutien de nos partenaires et des ministères de l’éducation et des sports, pour nous aider à éduquer ces jeunes et surtout leur faire comprendre que l’école est la première voie de réussite » a-t-il souhaité.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment