Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire se modernise avec l’adoption de la stratégie nationale de l’Etat civil et de l’identification

Publié le mercredi 5 decembre 2018  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le directeur général de l`ONI, Konaté Diakalidia


Abidjan – La stratégie nationale de l’Etat civil et de l’identification, un pan majeur dans la mise en oeuvre du registre national des personnes physiques (RNPP), donne à la Côte d’Ivoire de rentrer dans la modernité avec ce "chantier titanesque", évalué à 460 milliards de francs cfa, selon le directeur général de l’office nationale d’identification (ONI), Konaté Diakalidia.

Adoptée en conseil des ministres, le 28 novembre dernier, cette mesure va permettre aux populations de disposer d’une identité et d’accéder à la jouissance de leur personnalité juridique, grâce à un système de collecte efficient, a indiqué, M. Diakalidia lors d’une conférence de presse, mercredi, au siège de l’ONI.

"C’est une étape très importante de l’histoire de la Côte d’Ivoire", a-t-il relevé. Cette initiative sera la réponse à la question de l’identité et subséquemment de la participation citoyenne au développement politique et économique, en réduisant le sentiment et les risques d’exclusion, de marginalisation, d’apatridie ainsi que les conflits identitaires, selon le directeur général de l’ONI.

« Nous sommes le premier pays francophone à mettre en œuvre un tel système », a-t-il déclaré. Ce long cheminement, vers ce stade de maturité va aboutir à la création d’un fichier unique de la population, qui prévoit, notamment un numéro national d’identification (NNI) pour tous.

Il est le fruit de la volonté du gouvernement de se doter d’un cadre de référence pour un système civil fiable, sécurisé et statistiquement utile sur l’ensemble du territoire national, et doit permettre l’enregistrement continu, permanent, obligatoire et universel des caractéristiques des faits d’état civil.

Cette perspective s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’améliorer la performance du système statistique national. Elle figure parmi les priorités dans le plan national de développement (PND) 2016 – 2020, indique-t-on.

Le RNPP a été adoptée en Conseil de ministres par le décret n°2018-454 du 09 mai 2018. Sa mise en œuvre a été confiée à l’ONI et court de 2017 à 2027.

(AIP)

nmfa/ask
Commentaires


Comment