Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Taekwondo : trois clubs déclarent leur soutien à Bamba Check Daniel et appellent à l’apaisement dans leur fédération

Publié le samedi 22 decembre 2018  |  Abidjan.net
Déclaration
© Abidjan.net par PR
Déclaration de clubs de Taekwondo relative à la crise à la fédération ivoirienne
Abidjan le 21 décembre 2018. Trois clubs de Taekwondo à savoir Club Magic, Club LKM et Club Prairie ont produit une déclaration ce vendredi pour appeler les autorités de la discipline à mettre fin à la crise qui secoue la fédération ivoirienne de Taekwondo (FITKD).


La division est l’ennemie du progrès et de la stabilité. Trois clubs de Taekwondo (Club Magic, Club LKM et Club La Prairie) l’ont si bien compris, qu’ils se sont unis ce Vendredi 21 décembre 2018 à Yopougon, une commune d’Abidjan pour produire une motion de soutien à Bamba Check Daniel et appeler au rassemblement dans leur fédération.

Ils sont trois maitres de club de Taekwondo qui ont décidé d’unir leur voix pour appeler à l’apaisement dans le Taekwondo, eux ce sont : maitre Alphonse Nemlin , ceinture noire 4ème dan président du Club Magic Taekwondo de Yopougon, Maitre Gueï Vincent, ceinture noir 5ème dan, président de LKM Taekwondo et maitre Kouakou Rudolph, ceinture noire 4ème dan, président du Club La Prairie de Yopougon.

Les clubs ont constaté les remous qui minent le Taekwondo ivoirien depuis l’assemblée ordinaire élective de décembre 2016 qui a vu M Bamba Check Daniel prendre les rennes du Taekwondo ivoirien. Les clubs susmentionnés ont pris la décision de sortir de toutes actions de belligérance contre le président Bamba Check Daniel et son comité directeur.

Ils ont par la suite demandé à tous les clubs de prendre en compte les valeurs que prône le Taekwondo que sont la tolérance, le pardon, l’esprit d’amour pour la paix, le respect de l’autorité et le sens profond des responsabilités. Cela en vue de ne pas altérer les progrès de l’équipe nationale de Taekwondo.

Une cérémonie de fin de crise sera organisée très bientôt en présence des membres du comité directeur de la fédération du Taekwondo.

Pour les clubs les problèmes personnels ne devraient pas servir de prétexte à la division de la fédération.

Certainement qu’une ère de paix se profile à l’horizon pour le Taekwondo ivoirien qui demeure une valeur sûre de rassemblement et de réconciliation prônée par le président Alassane Ouattara.

PR
Commentaires


Comment