Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Loi sur le quota en faveur des femmes dans les Assemblées élues : le COCOFCI salue un pas majeur dans l’amélioration des indicateurs en matière de Genre

Publié le vendredi 8 mars 2019  |  Abidjan.net
Euphrasie
© Autre presse par DR
Euphrasie Yao,Conseillère Spéciale du Président de la République chargée du Genre, femme leader et engagée dans le combat du Genre et de la paix.


Les femmes du Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) ont appris avec une réelle satisfaction le 6 mars 2019 l’adoption par le Conseil des Ministres du projet de loi instituant des mesures en faveur d’une meilleure représentation de la femme dans les Assemblées élues.

En cette circonstance historique, nous aimerions féliciter le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, inspirateur de ce projet de loi, pour sa vision et son engagement constant en faveur de la lutte contre les discriminations, de la valorisation des compétences féminines et du renforcement de la présence des femmes dans la gestion des affaires aussi bien publiques que privées.

Nous avons en mémoire les initiatives prises sous le leadership du Président de la République par le Ministère de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant en 2016, de concert avec des acteurs-trices de la vie politique, de la société civile et des experts extérieurs, en vue de faire avancer cette loi visant à établir une proportion minimale de 30% de l’un ou l’autre sexe du nombre total de candidats lors des élections législatives et locales. L’adoption de ce projet de loi est donc le résultat d’efforts consentis par les différentes personnalités qui ont dirigé le Ministère en charge de la femme.

Nous sommes donc persuadées que ce sont des femmes et des hommes convaincus de la nécessité de renforcer le dispositif national en faveur de plus d’égalité de genre qui ont adopté, hier lundi 06 mars 2019, ce projet de loi qui permet à notre pays de faire un pas majeur dans l’amélioration de ses indicateurs en matière de Genre. C’est pourquoi, il nous plaît d’associer à nos remerciements tout le Gouvernement, avec à sa tête le Premier Ministre Amadou GON Coulibaly.

Cette étape importante n’aurait pu être accomplie sans la remarquable implication personnelle de la Ministre Ramata LY-BAKAYOKO, qui s’est inscrite dans la continuité au service de l’Etat et n’a ménagé aucun effort pour que ce projet de loi soit adopté par le Gouvernement.

Par devoir de reconnaissance, il convient de féliciter ces éminents juristes, ces femmes et hommes de droit et de la société civile pour leurs conseils avisés et leurs précieuses contributions qui ont guidés le choix d’une proportion de 30% de femmes en vue de la parité dans l’élaboration de l’avant-projet de loi sur la représentation des femmes dans les assemblées élues.

Je sais, et avec moi l’ensemble des femmes du Compendium des Compétences Féminines, que la dynamique doit être maintenue pour l’adoption de ce projet de loi par le Parlement. Nous continuerons donc à jouer le rôle qui est le nôtre tant en termes de plaidoyer, de sensibilisation, de renforcement des capacités que de coaching des femmes pour qu’elles aient les moyens de concrétiser cette opportunité qui se profile à l’horizon.

Le moment est favorable ! Et, ce moment c’est maintenant ! Pour que les femmes de la Côte d’Ivoire investissent l’Assemblée Nationale, les Conseils régionaux et les Conseils municipaux.

Atapointe
Commentaires


Comment