Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une opération de délimitation de 51 territoires villageois de Niakara lancée

Publié le mardi 16 avril 2019  |  AIP


Niakara, Le préfet de Niakara, Maténin Ouattara, a procédé, lundi, à la préfecture, au lancement d'une vaste opération pilotée par l'Agence foncière rurale (AFOR) et visant la délimitation des territoires de 51 villages du département.

Le préfet de Niakara a insisté sur l'accélération de cet important processus de Délimitation des territoires villageois (DTV) arguant que cette opération est une initiative du Chef de l'État, Alassane Ouattara.

"Son objectif est de rattraper le grand retard accusé dans la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural votée en 1998", a-t-elle précisé dans son discours, exhortant les élus, les cadres, les chefs de village et les responsables de jeunes du département à s'approprier cette opération.

La loi No 98-750 du 23 décembre 1998 en lien avec le foncier rural, a rappelé l'administratrice civile, est " la seule loi adoptée à l'unanimité au parlement et donc, par les députés de tous les bords politiques".

"Le Gouvernement, dans un souci de modernisation de l'aménagement de l'espace national, ne saurait laisser nos villages sans préciser leurs délimitations. En plus, les limites des villages permettront de définir avec précision celles des sous-préfectures, des départements et des régions", a-t-elle insisté, relevant le caractère fondamentalement administratif de cette opération de l'AFOR.

Maténin Ouattara est longuement revenue avec insistance sur l'adhésion, sur la contribution et sur l'implication active tant des 51 villages concernés, des populations et des cadres que des mutuelles et des associations de jeunesse pour la réussite effective de cette importante opération prévue pour 24 mois, gage de cohésion, du vivre ensemble et de paix dans la circonscription administrative.

Elle s'exprimait en présence de ses collaborateurs des sous-préfectures, du maire Pierre Koné Nakahouélé, des représentants des élus du département, du responsable de l'AFOR, Mathias Koffi, et des chefs de service administratif, de villages et de cultes ainsi que les responsables d'associations et groupements socioprofessionnels venus des diverses localités du département.

(AIP)

jbm/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment