Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Cérémonie de purification des Boni de Guyane à Kanga Nianzè : les ancêtres identifient leurs descendants

Publié le mercredi 24 avril 2019  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par DG
Cérémonie de purification des Boni de Guyane à Kanga Nianzè
Tiassalé le 23 avril 2019. Une délégation du peuple Boni de Guyane ( 25 personnes) qui est l`invitée d`honneur des premières journées mémorielles internationales de la « Route de l`esclave», a reçu un bain de purification et de restauration de leur identité ivoirienne au bord du fleuve bodo (Tiassalé).


Sur les traces de leurs origines, les Boni de Guyane invités d’honneur de la première édition des journées mémorielles internationales de la route de l’esclave se sont rendus ce mardi 23 Avril dans le département de Tiassalé.

Là-bas, à Kanga Nianzè dans la commune de N’douci, les descendants des Boni, ont reçu un bain de purification et de restauration de leur identité au bord du fleuve bodo.

C’était une étape essentielle de leur visite car ce fut en ce lieu que les esclaves prenaient leurs bains de purification avant d’être déportés par les colons.

Une fois sur les lieux, après que les mânes aient invoqué les esprits des ancêtres à travers une libation, chacun d’entre eux pouvait passer pour recevoir "ses bénédictions".

Après quelques passages, l’un d’entre eux qui disposait de prédisposition a communier avec les esprits de ses ancêtres tomba dans transe spectaculaire.

Après quelques minutes d’agitation, ce dernier fut retiré et mis à l’écart pour un traitement spécial.

Selon des explications recueillis auprès des dépositaires de la tradition communément appelé " les anciens" : « Ce acte traduit le fait que l’individu soit un pur descendant de la lignée des habitants de ce village. Les esprits des ancêtres se reconnaissent en lui » ont-ils expliqué.

Pour Adam lemaïck, député et chef de la délégation, comme pour tous les membres la délégation des boni, 25 personnes au total " C’est un rêve qui est devenu réalité. Une joie immense et une fierté de visiter leurs ascendants, d’être sur la terre de leurs ancêtres.

Avant la cérémonie de purification, la délégation des guyanais avaient reçu un accueil des plus chaleureux à la place publique dudit village avec tout le folklore déployé pour les accueillir.

Après quoi, ils ont effectué une visite sur la stèle de la route de l’esclave inauguré il y’a deux ans lors du lancement du projet "la route de l’esclave’’ et se sont rendus chez la famille Boni de Tiassalé, famille à laquelle appartient la Ministre Daniel Boni Claverie.

Yves Konan, Directeur de cabinet du Ministère de la Culture et de la francophonie, représentait le Ministre Maurice Bandama, lors de cette étape. Il a traduit tout le soutien du Ministère à cette initiative qui s’inscrit dans le cadre du tourisme de mémoire.

Serge Bilé qui en est le facilitateur, a indiqué que c’est l’accomplissement de 25 années de recherche.

Plusieurs autres activités touristiques et culturelles vont marquer le séjour des hôtes avant leur départ en Guyane.



Atapointe
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment