Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le chef du projet GIZ élevée au grade de chevalier de l’ordre national

Publié le vendredi 21 juin 2019  |  AIP


Abidjan- Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a présidé, jeudi, à Abidjan, la cérémonie de décoration au grade de chevalier de l’ordre national, du chef de projet GIZ « Renforcement des capacités de la Police nationale de Côte d‘Ivoire », Diallo Siw Dörte, qui quitte la Côte d‘Ivoire pour d’autres fonctions.

Cette distinction honorifique des autorités ivoiriennes exprime la reconnaissance et la gratitude du Gouvernement ivoirien à l’égard de la République Fédérale d’Allemagne pour son appui inestimable à la Côte d’Ivoire dans le cadre de la coopération bilatérale.

Sidiki Diakité a expliqué que l’appui et le rôle de l’Agence de coopération internationale allemande (GIZ), dans la mise en œuvre du projet «Renforcement des capacités de la Police de Côte d’Ivoire » par le financement d’équipements techniques et les formations de renforcement des capacités, ont été essentiels pour la mise en œuvre de la loi de programmation de la sécurité intérieure.

Ce projet, estimé à plus de deux milliards de FCFA, a particulièrement impacté la police technique et scientifique ivoirienne, les districts de police d’Abidjan et de six préfectures de police à l’intérieur du pays, notamment San-Pedro, Daloa, Yamoussoukro, Abengourou, Bouaké et Korhogo, ainsi que la direction du personnel. « Il a donné un coup d’accélérateur à la modernisation et au renforcement des mécanismes et capacités opérationnels de la Police nationale ivoirienne dans la gestion des scènes de crimes, les activités médico-légales et la gestion des ressources humaines », a-t-il indiqué.

Pour M. Diakité, « l’ambition du Gouvernement est de mettre en œuvre, un certain nombre de réformes et de projets sécuritaires afin de doter la Côte d’Ivoire de moyens et d’outils appropriés, nécessaires pour lutter efficacement contre toutes les formes de menaces sécuritaires, mais surtout de les prévenir en vue de garantir de façon durable à nos populations, sécurité, bien-être et liberté publique ».

A travers ce projet, la police technique et scientifique ambitionne d’obtenir la certification ISO 17025 du laboratoire de la Police pour en faire un pôle d’expertise régional, souligne-t-on.


gak/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment