Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Reconstruction post-conflit et développement communautaire: le PNDC s’imprègne de l’expertise du CNRA

Publié le samedi 22 juin 2019  |  Abidjan.net
Visite
© Abidjan.net par JOB
Visite de travail du PNDC au CNRA
Une délégation du Programme national de développement communautaire (PNDC), conduite par Dr Moussa DIABATE, Directeur Coordonnateur s’est rendue ce jeudi 20 juin, au Centre national de recherche agronomique (CNRA) pour une visite de travail dans le cadre du Projet de reconstruction post-conflit et de développement communautaire.


Le Programme national de développement communautaire (PNDC), sur instruction du prof Mariatou KONE, ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, effectue une série de visites de travail, dans diverses structures publiques et privées dont les activités contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et périurbaines en Côte d’Ivoire. Ces visites visent à nouer un certain nombre de partenariats pour assurer le succès de la mise en œuvre de ses différents projets.

Une délégation du PNDC, conduite par Dr Moussa DIABATE, Directeur Coordonnateur s’est rendue ce jeudi 20 juin, au Centre national de recherche agronomique (CNRA), dirigé par Dr YTE Wongbé, DG. Cette visite s’inscrit dans la mise en œuvre de la composante « Accès à la microfinance », du Projet de reconstruction post-conflit et de développement communautaire (PRPC-DC), du PNDC.

Depuis quelques années, le PNDC conduit le PRPC-DC, localisé dans le District des Montagnes. Ce projet est cofinancé par l’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque Islamique de Développement (BID). La composante « Accès à la microfinance » du PRPC-DC, bénéficie d’un montant de 3 000 000 millions USD (soit plus de 1 500 000 000 FCFA) pour financer des activités génératrices de revenus (AGR). Ce financement va permettre à 350 groupements et 100 promoteurs individuels, constitués de femmes, jeunes et personnes en situation de handicap d’entreprendre dans le domaine de l’agriculture, élevage, pisciculture, commerce et petite transformation.

Cette visite au CNRA, qui est une institution de référence, a permis aux deux structures à travers leurs présentations de mieux se connaitre et faire le constat qu’elles ont des objectifs en commun.
Il s’agit notamment l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et périurbaines de la Côte d’Ivoire.

En Côte d’Ivoire, la problématique liée au rendement de la production des produits agricoles semble avoir trouvé une solution grâce aux travaux de recherche du CNRA. La Côte d’Ivoire est autosuffisante dans la production de nombreuses cultures vivrières dont le manioc, igname, banane plantain, maïs, sorgho, etc.

Cependant, la production du riz reste encore insuffisante, bien que la Côte d’Ivoire regorge de potentiels naturels et des variétés de riz, fruits de la recherche du CNRA, dont le rendement et la qualité n’ont rien à envier au riz importé.

Au terme de la visite, Dr Moussa DIABATE a livré ses impressions : «Nous sommes heureux de cette visite et repartons combler de savoir que nous avons tapé à la bonne porte. Le CNRA sera pour nous un partenaire pour la réussite et la pérennisation des projets de nos promoteurs. En outre, nous pourrons ensemble travailler sur l’élaboration de certains projets à vocation communautaire pour le
bien-être de nos populations rurales ».

Satisfait de la visite du PNDC, Dr YTE Wongbé pour son mot de fin a émis le souhait : « que le partenariat entre les deux structures se fasse pour le bonheur des populations rurales, car il y a matière à travailler ensemble ».

JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment