Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Processus électoral : la société civile prévient face aux risques d’une crise préélectorale dus à la radicalisation des positions et l’annonce d’une modification constitutionnelle

Publié le mercredi 21 aout 2019  |  Abidjan.net
Processus
© Abidjan.net par JOB
Processus électoral : la société civile prévient face aux risques d’une crise préélectorale dus à la radicalisation des positions et l’annonce d’une modification constitutionnelle


‘’ Le FOSCAO Côte d’Ivoire (Forum de la société civile de l’Afrique de l’ouest), est fortement préoccupé par la radicalisation des positions et par le récent discours du Chef de l’Etat du 6 août 2019 décidant de promulguer la loi électorale et d’entreprendre une modification constitutionnelle ’’.

Cette déclaration a été faite ce mardi 20 août, par Drissa Soulama, Coordonnateur national du FOSCAO CI, au cours d’un espace d’échange citoyen sur le processus électoral, organisé dans un hôtel de la place.

A travers le choix du thème principal : « De la réforme non consensuelle de la CEI à la modification constitutionnelle : enjeux et menaces sur la paix, la démocratie et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire », le Forum de la société civile a initié cette rencontre pour contribuer à l’organisation d’un processus électoral apaisé et inclusif.

Dans son mot d’ouverture, le Coordonnateur national, Drissa Soulama, a souligner que le FOSCAO CI est préoccupé et s’inquiète des risques d’une crise préélectorale par la mise en place d’une CEI non consensuelle et d’une méfiance exacerbée entre les différents acteurs qui ne feront qu’aggraver la situation de la paix et de la sécurité en Côte d’Ivoire.

Ce pourquoi, il lance un appel au calme et à la retenue à tous les acteurs politiques et au gouvernement.

« Devant l’inquiétude grandissante de la population ivoirienne et des défis liés à la transparence et à l’acceptation des résultats sanctionnant les prochaines élections, le FOSCAO CI, organise le présent panel dénommé « Espace d’échanges des citoyens sur le processus en Côte d’Ivoire en vue de rapprocher les positions et de donner de la voix, en impliquant des personnalités de référence issues de la société civile ivoirienne », a déclaré Drissa Soulama.

Il a donc été question, de manière spécifique, d’offrir un cadre d’échange et de discussion aux leaders d’opinion, d’élaborer des recommandations en vue d’un plaidoyer pour la reprise du dialogue politique sur la réforme de la CEI et enfin d’ouvrir le débat citoyen sur les enjeux des élections de 2020.


JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment