Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Gestion du Foncier Rural : une cellule d’observation des conflits fonciers ruraux en Côte d’Ivoire créée

Publié le vendredi 20 septembre 2019  |  Abidjan.net
Gestion
© Abidjan.net par JOB
Gestion du Foncier Rural : une cellule d`observation des conflits fonciers ruraux en Côte d`Ivoire créée


Un déjeuner de presse a été organisé hier mercredi 18 septembre, par Audace institut Afrique (AIA), au Comptoir des artisans à Cocody (Abidjan), pour annoncer officiellement la mise sur pieds d’une cellule d’observation des conflits fonciers ruraux en Côte d’Ivoire.

Cette cellule d’observation des conflits fonciers ruraux, créée par la société civile et la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, depuis mai 2019, pour une durée de deux années, a pour but de faire ressortir par département, les principaux types de conflits ainsi que leur importance.

Au cours des échanges avec les organes de presse membres du réseau des journalistes pour le foncier rural, la directrice du think tank Audace Institut Afrique, Gisèle Dutheuil, a indiqué que la spécificité de cette cellule d’observation, c’est qu’elle permet de prendre en compte le ressenti de la chefferie, qui gère au premier plan la problématique foncière dans les villages. ‘’Car 99% des terres rurales sont régies par le droit coutumier’’.

Le chef canton d’Agboville, Nanan N’Dori Ando Joseph, en sa qualité de représentant de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, a, pour sa part, expliqué que tous les conflits ne peuvent pas être réglés par les tribunaux. Bien que les juridictions modernes aident les chefferies en la matière, il a souhaité que ce soit exclusivement l’affaire des chefs et rois qui connaissent parfaitement l’historique de l’occupation des lieux et les ayant droit.

« Même si un individu est venu d’ailleurs, nous savons quelle famille l’a installé. Est-ce que cette terre appartient à Mr X ? Après son décès qui en est le successeur ? C’est donc tous ces éléments que nous prenons le temps d’examiner. Lorsqu’une question foncière est réglée, il faut que cela puisse être pour de bon », a-t-il confié.

Nanan N’Dori Ando Joseph s’est réjoui de cette opportunité de travailler avec AIA et Alerte-Foncier car cette collaboration permet à la chambre nationale des rois et chefs traditionnels d’aider les populations.

C’est dans le cadre du développement des activités d’Alerte-Foncier, une plateforme de la société civile dédiée au foncier avec le soutien financier de l’Union Européenne et du CCFD-terre Solidaire en collaboration avec INADES- Formation et Audace Institut Afrique (AIA), qu’est née la cellule d’observation des conflits fonciers ruraux en Côte d’Ivoire.


JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment