Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Agboville : la reconstitution de la forêt ivoirienne au centre de la visite du Directeur général des Forêts et de la Faune

Publié le samedi 21 septembre 2019  |  AIP


Agboville, Le directeur général des Forêts et de la Faune, au ministère des Eaux et Forêts, LT-Col Mailly Zouzou Elvire-Joëlle, a rencontré, vendredi, les agents techniques des Eaux et Forêts des directions régionales de l’Agneby-Tiassa, de la Mé, du Sud Comoé et du District autonome d’Abidjan, afin de les instruire sur la nouvelle politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts adoptée en 2018 par l’Etat.

La visite de la nouvelle cheffe de corps des Eaux et Forêts, inscrite dans le cadre d’une tournée nationale a pour objectif global le renforcement de la cohésion au sein de la corporation des Eaux et Forêts pour une protection et une reconstitution accrues des forêts ivoiriennes.

Il s’agissait spécifiquement selon elle, de présenter la stratégie et les orientations particulières en vue de la mise en œuvre de la politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts, de sensibiliser l’ensemble des agents techniques aux bonnes pratiques, de s’imprégner des atouts et contraintes de chaque région, de recueillir des propositions pour une bonne exécution des missions etc.

Face au changement climatique et ses conséquences désastreuses (inondations récurrentes, perte de la faune sauvage, dégradation des sols, insécurité alimentaire etc.) et à la destruction tous azimuts des forêts, le directeur général des Forêts et de la faune voudrait à travers cette mission qui l’a conduite déjà dans d’autres région du pays, amener l’ensemble des agents des Eaux et Forêts à s’inscrire résolument dans la vision du gouvernement pour la sauvegarde de notre patrimoine forestier.

D’où son insistance sur l’urgence de la prise de conscience et du sens du devoir bien accompli des agents techniques des Eaux et Forêts, agents de développement et de protection du patrimoine forestier auprès des populations.

De 16 millions d’ha dans les années 60, la forêt ivoirienne est estimée à ce jour à trois millions d’ha.

(AIP)

yy/tm
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment