Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

PND 2021 - 2025: l’eau potable, priorité des populations du Lôh-Djiboua

Publié le lundi 7 octobre 2019  |  AIP


Divo– Des cinq priorités d’actions retenues aux termes de l’atelier relatif au Plan national de développement (PND) 2021-2025, consacré à la région du Lôh-Djiboua, les populations ont retenu la question de la fourniture en eau potable comme première priorité d’actions à mener en leur faveur.

Ont participé trois jours durant à l’élaboration de ce plan, une équipe du Ministère du plan venue d’Abidjan, le corps préfectoral, les responsables des services techniques des différents ministères représentés dans la région, les représentants des collectivités, des chefs traditionnels et guides religieux, des jeunes, des femmes, et des ONG.

De l’ensemble des aspirations exprimées par les populations du Lôh-Djiboua il ressort que l’accès à l’eau potable constitue leur préoccupation première, en raison du taux de pannes élevé des pompes hydrauliques en milieu rural, de l’absence de pompes dans certains villages, et de la mauvaise gestion des pompes existantes par les comités de gestion.

Il a été également souligné « l’insuffisance criarde de l’eau potable » en milieu urbain, en raison d’une faible production, liée aux installations limitées de châteaux d’eau face à l’extension des villes, privant de nombreux quartiers d’eau. « A Lakota, pour un besoin de 2600 m3, il y a seulement une production de 800m3 d’eau, soit le tiers », a-t-on souligné.

Cette préoccupation des populations du Lôh-Djiboua a été prise en compte par le gouvernement dans le cadre du programme social 2019 du gouvernement, à travers l’opération de réhabilitation de 21 000 pompes villageoises, initiée au niveau national. Mais de nombreux villages attendent le démarrage de l’opération dans le Lôh-Djiboua.

Au niveau urbain, le ministre de l’Hydraulique, Tchagba Laurent, de passage à Divo le 12 septembre, a rassuré les populations que, grâce à un partenariat avec la chine, le gouvernement a obtenu un financement et va bientôt démarrer les travaux, en vue de « résoudre le problème de l’eau potable non seulement dans la ville de Divo, mais également dans les localités environnantes ».


jmk/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment