Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La contribution des jeunes à la paix en Côte d’Ivoire au centre d’un Forum à Abidjan

Publié le jeudi 10 octobre 2019  |  APA
La
© Autre presse par DR
La contribution des jeunes à la paix en Côte d`Ivoire au centre d`un Forum à Abidjan


Un forum d'échanges des jeunes dénommé « Youth For Peace Côte d'Ivoire », co-organisé par l'ONG « N'Zarama Center For peacebuilding » et ses partenaires, s'est ouvert jeudi à Abidjan sur le thème de la contribution des jeunes à la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Cette concertation qui réunit des centaines de jeunes du pays, a pour objectif de mettre en évidence les actions significatives que mène la jeunesse pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire.

Selon Babacar Carlos MBaye, le Représentant résident de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) en Côte d'Ivoire, son institution a décidé de soutenir ce forum parce qu'il permet non seulement de contribuer à la paix en Côte d'Ivoire et dans la sous-région, mais aussi d'analyser le rôle de la jeunesse dans cette quête.


«La CEDEAO encourage les jeunes de notre région et les jeunes de Côte d'Ivoire à rester attachés à la paix... Il nous faut conjurer cette grave menace en créant un environnement qui permet aux jeunes de libérer leur potentiel entrepreneurial », a exhorté M. MBaye dans un discours d'ouverture de ces assises.

«L'avenir t'appartient jeune. Ta contribution compte. Tu es le leader d'aujourd'hui et de demain. Tu peux gagner tous tes combats y compris celui de la paix », a lancé le représentant de la CEDEAO à l'endroit des jeunes.

De son côté, Stéphanie Minou, la chargée des programmes de l'ONG N'Zarama Center For Peacebuilding a expliqué à APA le bien-fondé de ce forum qui est de mettre en exergue les différentes contributions des jeunes pour la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire.


«Nous aimerions au terme de ces trois jours d'échanges qu'il y ait une prise de conscience et qu'on réalise que les jeunes ne sont pas des agents de violence», a indiqué Mme Minou.

Souhaitant que les jeunes deviennent des agents de paix, elle a fait savoir que ces assises seront sanctionnées par des résolutions qui seront transmises aux décideurs politiques. Plusieurs activités dont des panels sont au menu de ce conclave qui s'achèvera samedi.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment