Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Clandestin mort dans le train d’atterrissage d’un vol Air France : ‘’ Cet incident ne saurait inquiéter la réputation de l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny ‘’ (Ministre des Transports)

Publié le jeudi 9 janvier 2020  |  Abidjan.net
Rencontre
© Abidjan.net par JOB
Rencontre d`échanges entre le ministre des Transports et les acteurs aéroportuaires sur l`incident du passager clandestin mort dans un vol d`Air France
Suite au décès d`un passager clandestin dans le train d`atterrissage d`un vol d`Air France, le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a échangé ce jeudi 09 janvier à l`aéroport Félix Houphouët-Boigny, avec les principaux acteurs aéroportuaires.


Suite au décès d’un passager clandestin dans le train d’atterrissage d’un vol d’Air France, le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a échangé ce jeudi 09 janvier 2020, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouët, avec les principaux acteurs aéroportuaires. Avev eux, il a sondé le rapport préliminaire de l’incident et les mesures techniques sécuritaires en vigueur. Ces éléments devront contribuer à la poursuite de l’enquête conduite par les autorités ivoiriennes et françaises.

Selon le ministre des Transports, cet incident, le premier du genre depuis l’ouverture de l’Aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, ne saurait inquiéter la réputation de cet aéroport qui répond aux standards internationaux. En témoignent les résultats du dernier audit de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) en décembre 2019.

Néanmoins, après le compte-rendu des acteurs aéroportuaires au gouvernement, une commission d’investigation a été mise en place sous la direction du DG de l’ANAC (Autorité Nationale de l’Aviation Civile). Ces investigations portent sur l’endroit et l’heure à laquelle l’individu se serait agrippé à l’avion en mouvement. « Les premiers résultats révèlent que l’individu n’a pu avoir accès à l’avion que pendant son stationnement sur le parking. Les contrôles de routine ayant été effectué il n’y avait rien à signaler », a-t-il révélé.

Toutefois, le ministre ivoirien des Transports et ses interlocuteurs continuent de se poser des questions et cherche à savoir à quel moment l’individu a pu s’introduire dans le train d’atterrissage de l’engin sans être aperçu. La commission d’investigation a donc procédé au passage en revue des différentes activités sur l’aéroport.

Autre élément qui est ressorti de cette investigation, c’est que l’ASECNA (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar) avait signalé qu’un individu avait été aperçu à 19h40 sur la piste d’atterrissage. En observant de près les images fournies par l’AERIA, les membres de la commission ont pu découvrir avec précision un individu qui s’est accroché au train d’atterrissage.

« Nous pouvons dire qu’il y aurait eu cette intrusion dans l’aéroport certainement en escaladant la clôture. Il n’a pas été possible que l’individu ait accès à la piste par la voie normale puisqu’elle est surveillée. Après avoir escaladé, il a du se cacher dans les espaces verts et s’est agrippé au moment où l’avion décollait, », a expliqué le ministre Amadou Koné.

Selon lui, ‘à la suite de cette rencontre avec la commission d’investigation et les acteurs aéroportuaires, des mesures vont être affinées pour plus de sécurité et de vigilance dans la zone aéroportuaire. Déjà, un certain nombre de dispositions ont été prises pour ne pas qu’il y ait des zones d’ombres sur la piste. Des travaux vont être réalisés autour de la clôture qui vont engendrer un déguerpissement des populations autour de l’aéroport.

« Notre rôle premier, c’est d’assurer la sécurité de plusieurs millions de passagers qui transitent par l’aéroport Félix Houphouët-Boigny », a-t-il rassuré.

Poursuivant, le ministre des Transports a insisté sur le fait que c’est l’une des rares fois qu’on assiste à l’accès à un avion en mouvement par le train d’atterrissage. Les enquêtes continuent en ce qui concerne la commission d’investigation et le procureur a été saisi pour porter plainte contre X.

« Les autorités françaises et ivoiriennes travaillent à trouver des éléments pour identifier cet individu. Un sac contenant des vêtements a été retrouvé. Les images visionnées ne sont pas celle d’un gamin. Les enquêtes menées en France nous permettront d’identifier l’individu », a-t-il indiqué.

Rappelons que, par les services de piste de la compagnie à Paris, la compagnie Air France a découvert le mercredi 08 janvier 2020, dans le puits du train d’atterrissage du vol AF703 en provenance d’Abidjan, un corps sans vie d’un adolescent de 17 ans.

Quatre-vingt quatorze (94) cas similaires osés de sont produits en 2018 à travers le monde, selon les dires du ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné.

JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment