Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’ONEG veut opérationnaliser la politique genre pour réduire les inégalités

Publié le mercredi 19 fevrier 2020  |  AIP


Abidjan- L’observatoire national de l’équité et du genre (ONEG) œuvre à une opérationnalisation de la politique genre pour réduire les inégalités entre les hommes et les femmes qui, de l’avis de sa secrétaire exécutive, Kaba Yaya Fofana, plombe un tant soit peu le développement.

« Les indicateurs nous disent qu’il y a beaucoup de disparités entre les hommes et les femmes, entre les garçons et les filles et dans presque la totalité des secteurs », a-t-elle déclaré mercredi au cours d’un atelier regroupant diverses structures et ministères.

Elle a expliqué que l’objectivité de ces indicateurs a conduit à l’organisation de cet atelier pour une consolidation et, « à partir de ces indicateurs prendre des mesures pour que les résultats en matière de lutte contre les inégalités soient plus probants ».

Selon Mme Kaba, le rapport 2017 de la Banque mondiale indique que si la Côte d‘Ivoire avait des résultats plus probants en la matière, elle engrangerait plus de six milliards de dollars américain qu’elle pourrait réinvestir dans des projets de développement.

« Il est de notoriété publique que la réduction des inégalités à une valeur ajoutée économique. Il y a nécessité pour tout le monde de prendre conscience que la lutte contre les inégalités est un problème de développement. Il s’agit donc de faire en sorte que les énergies des hommes et des femmes et leur intelligence soient capitalisées au service du développement », a-t-elle déclaré.

Le représentant du Premier ministre Amadou Gon, à cet atelier, son conseiller technique en charge de la décentralisation, Traha Séoulou Luurent, a expliqué que son objet est de consolider les données sur l’égalité hommes-femmes dans les politiques publiques et dans tous les secteurs de l’activité humaine en Côte d’Ivoire.

« Le suivi et l’évaluation de tels indicateurs devraient permettre de répondre efficacement aux défis de la planification du développement national, notamment l’inclusion sociale », a-t-il indiqué, exhortant les participants à œuvrer à produire des documents probants à l’issue de ces assises.

L’ONEG est chargé d’assister le gouvernement à travers le sui-évaluation systématique des avancées en matière d’équité et d’égalité entre les hommes et les femmes en Côte d’Ivoire. Il a pour mission d'assurer la veille, l’alerte et l’anticipation en matière d’équité et d’égalité entre les hommes et les femmes.


gak/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment