Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une étude du patrimoine foncier du CNRA attendue pour mettre fin aux conflits fonciers

Publié le jeudi 4 juin 2020  |  AIP


Songon- Depuis quelques mois, les responsables du Centre national de recherche agronomique (CNRA) sont en attente d’une étude du patrimoine foncier de leur institution de recherche pour mettre fin aux conflits fonciers et demandent aux autorités gouvernementales d’accélérer ce processus pour que les chercheurs puissent atteindre en toute quiétude les objectifs de recherche que l’Etat lui a assignés.

« Nous appelons de tous nos vœux l’étude de ce patrimoine afin qu’à l’issue de cette étude, nous ayons tous les documents dont nous avons besoin pour que les sites soient au nom du CNRA et nous puissions travailler dans la quiétude », a déclaré mardi, son directeur du domaine et des moyens généraux, Dr Guy Modeste Gnahoua.

Il s’exprimait, lors d’une visite du site de la direction générale du CNRA sis à Adipodoumé, morcelé par endroit par des riverains pour y établir des habitations et de nombreux projets immobiliers.

« Nous voulons que l’Etat nous donne des titres fonciers au nom du CNRA sur ces patrimoines, afin que nous puissions travailler dans la quiétude. Sinon le CNRA ne sera pas capable d’atteindre les objectifs de recherche que l’Etat lui a assignés alors qu’aujourd’hui, les recherches menées sont très stratégiques. Elles s’inscrivent dans la création de certaines variétés pour le réchauffement climatique qui est devenu une réalité aujourd’hui », a indiqué Dr Gnahoua.

Il a ajouté qu’il faut de toute urgence créer des variétés d’espèces agricoles capables de résister à l’augmentation de la chaleur pour que, dans 10 ou 15 ans, les agriculteurs soient capables de cultiver le café, le cacao, l’hévéa et le palmier.

La direction du domaine et des moyens généraux du CNRA, en charge de la gestion du patrimoine foncier, est en première ligne des conflits fonciers que lui mènent actuellement les populations ainsi que certaines autorités qui agressent son patrimoine réservé à la recherche agronomique.

Le CNRA a été créé en 1998 suite à la dissolution de plusieurs structures de recherche dans le but de mieux coordonner la recherche agronomique et obtenir de meilleurs résultats. Il est localisé sur plusieurs sites répartis sur l’ensemble du territoire national.

tg/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment