Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un projet de lutte contre les changements climatiques expliqué aux populations du Bélier

Publié le lundi 27 juillet 2020  |  AIP
Un
© Autre presse par DR
Un projet de lutte contre les changements climatiques expliqué aux populations du Bélier


Un projet de lutte contre les changements climatiques, initié par le ministère de l’Environnement et du Développement durable, a été expliqué aux populations de la région du Bélier, lors d’un atelier d’information et de validation dudit programme à Toumodi.

« Ce présent atelier vise à informer les populations du Bélier des activités à mener dans le cadre d’un projet de lutte contre les changements climatiques mais également recueillir leurs propositions en vue de la validation complète dudit projet », a indiqué mercredi 22 juillet 2020, la directrice régionale de l’Environnement et du Développement durable, Augustine Kouachi.

Selon le coordonnateur national du projet, Jean-Yves Andé, l’objectif du projet est de remédier aux principales vulnérabilités climatiques dans tous ces secteurs d’activité à travers le renforcement des capacités des agriculteurs, l’accroissement de la productivité. « Ce projet touche 15.600 exploitants agricoles dont 40% de femmes et 40% de jeunes et sera réalisé dans les régions du Bélier, du Gbèkè et de Marahoué. Les secteurs de l’agriculture, de la santé et de l’hydraulique sont impactés par les changements climatiques », a-t-il ajouté.

Au chapitre des propositions, le porte-parole des chefs du village, Nanan Koko a souhaité que l’accent soit mis sur l’agroforesterie et l’orpaillage clandestin. « On coupe les bois mais on n’en plante pas. De plus, l’orpaillage clandestin détruit les cours d’eau. En mettant fin à ces activités, nous pourrons atténuer les effets du changement climatiques », a-t-il dit.

Pour le préfet de la région du Bélier, Patrice Gueu a estimé que la Côte d’Ivoire est sur la bonne voie s’agissant de la lutte contre les changements climatiques. « C’est l’un des défis mondiaux du 21è siècle pour améliorer la vie des populations. A travers la réalisation de ce projet, notre pays pourra lutter contre la dégradation des terres pour offrir un monde meilleur à la future génération », a-t-il relevé

(AIP)

gba/ena/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment