Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Mobilité durable : la Côte d’Ivoire se dote d’une feuille de route pour la réduction de CO2 dans le secteur du transport à l’horizon 2050

Publié le mercredi 14 octobre 2020  |  Abidjan.net
Atelier
© Abidjan.net par Donald
Atelier National de présentation de la feuille de route mobilité durable de la Côte d`Ivoire
Abidjan le 13 Octobre 2020 . L`Observatoire des Mobilités Africaine (OMA) a organisé ce mardi, l`atelier de présentation de la feuille de route mobilité durable de Côte d’Ivoire.


Réunies au cours d’un atelier ce mardi 13 octobre à Abidjan, les différentes parties prenantes du secteur du transport ont adopté une feuille de route sur la mobilité durable en Côte d’Ivoire à l’horizon 2050.

Pour la contribution du secteur des transports (troisième pollueur) à la préservation de l’environnement, ces différents acteurs ont proposé dans ce document, plusieurs axes stratégiques. Il s’agit notamment de la prise en compte de la planification urbaine dans les différents projets d’aménagement et d’urbanisation et la promotion des solutions technologiques tels que l’usage des applications pour le développement de l’inter mobilité.

Les résultats des travaux de cet atelier national devraient renforcer la politique du gouvernement en matière de durabilité de toutes ses réalisations de mobilité.

"Notre pays qui a fait le choix de la mobilité comme l’un des axes forts de sa stratégie de développement vu le grand niveau d’investissement dans ce secteur, doit se doter d’une politique de mobilité prenant en compte le changement climatique. C’est tout l’intérêt de l’élaboration de cette feuille de route qui devra servir de boussole à nos gouvernants dans leurs actions publiques de dotation.", a expliqué Sylvestre Kouassi, Directeur Général de l’Observatoire des Mobilités Africaines.

Il a par ailleurs indiqué que toute politique au niveau national doit contribuer à la vision de faire du pays une puissance industrielle unie dans sa diversité culturelle et ouverte sur le monde à l’horizon 2040. C’est-à-dire un modèle d’industrialisation qui porte peu atteinte à l’environnement en émettant de moins en moins de CO2. Au plan international, ces politiques doivent conduire au respect des engagements internationaux dont l’agenda 2063 de l’Union Africaine, les ODD de l’agenda 2030 des Nations Unies et aux ambitions des accords de Paris.


La Côte d’Ivoire est le premier pays de l’Afrique de l’ouest et le deuxième pays après le Maroc à se doter d’une feuille de route sur la mobilité durable. Tout en rappelant les efforts déjà engagés dans ce sens par le gouvernement ivoirien, Romain Kouakou, représentant le ministre des transports, a salué cette initiative qui tient compte de toutes les mobilités.

" L’Etat est engagé pleinement dans la mise en place d’une mobilité durable en Côte d’Ivoire et au respect des engagements pris lors de la cop 21 à travers la planification urbaine, l’incitation à l’achat de véhicules moins polluants, le renouvellement du parc automobile, l’acquisition de bus à gaz et le déploiement d’un système de transport intelligent. Je me réjouis de l’organisation de cet atelier de finalisation du document de feuille de route sur la mobilité dont la mise en œuvre va aider nos populations à mieux se déplacer.", a-t-il indiqué.

Nourrie en 2018 et entamée en 2019, l’élaboration de ce document est un produit de la coalition mobilité et transport durable de l’association climate change. Ce présent atelier intervient après les ateliers communaux organisés dans les communes de Cocody, Bouaké et Odienné respectivement les 11, 19 et 26 septembre 2020. Ce document final sera présenté en 2021 à la prochaine Cop pour montrer les efforts de la Côte d’Ivoire en matière de mobilité durable.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment