Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Journée mondiale de l’enfance 2020 : ce 20 novembre, les enfants réinventent une Côte d’Ivoire et un monde plus sûrs

Publié le vendredi 20 novembre 2020  |  UNICEF
Journée
© Autre presse par DR
Journée mondiale de l’enfance 2020 : ce 20 novembre, les enfants réinventent une Côte d’Ivoire et un monde plus sûrs


Abidjan, le 20 novembre 2020 - En Côte d’Ivoire et partout dans le monde, enfants et adultes célèbrent la Journée mondiale de l’enfance, le 31e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant. Cette année, la commémoration revêt un cachet particulier du fait de la pandémie de COVID-19 et de plusieurs crises qui ont affecté la vie de millions d’enfants en Côte d’Ivoire et dans le monde.

« La perturbation des services essentiels et le bond du taux de pauvreté sont les principales menaces qui pèsent sur les enfants. Plus la crise se prolonge, plus les conséquences sur l’éducation, la santé, la nutrition et le bien-être des enfants seront graves. C’est l’avenir de toute une génération qui est menacée », affirme Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF. L’impact de la COVID-19 à l’orée d’une nouvelle décennie impose aux états de repenser certains systèmes et modes de fonctionnement afin de juguler les répercussions de la crise et de mieux surmonter d’éventuelles crises semblables.

La Côte d’Ivoire, moins affectée par la pandémie de COVID-19, à l’instar de nombreux pays africains, a quand même été éprouvée dans de nombreux secteurs tels que l’éducation et la santé. La fermeture des établissements d’enseignement de niveaux primaire, secondaire et supérieur a touché plus de 6 millions d’élèves et apprenants entraînant une baisse de la motivation des apprenants et une rupture du soutien chez certains ménages vulnérables. Au niveau de la santé, la pandémie s’est traduite par une baisse de l’utilisation des structures sanitaires perçues comme des foyers de transmission de la COVID-19, une méfiance par rapport aux services de vaccination des enfants et un recours plus fréquent à l’automédication.

Réinventer un monde plus sûr

« Cette crise sanitaire a exacerbé certaines fragilités structurelles et fonctionnelles, démontrant ainsi l’urgence de repenser des systèmes plus résilients et mieux outillés pour répondre aux besoins des enfants. Le thème de la Journée mondiale de l’enfance cette année est une invitation à réinventer un monde plus sûr pour les enfants », déclare Marc Vincent, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Ce 20 novembre 2020, au cours de multiples activités avec des membres du Gouvernement, les administrations, les institutions, les médias ivoiriens, les célébrités et les organisations, les enfants prennent le contrôle et expriment leurs attentes pour une Côte d’Ivoire plus sûre. Une journée entière pour réinventer un monde plus sûr où chaque enfant naît et grandit en sécurité, protégé contre la violence, et a accès à une éducation, à de la nourriture et à de l’eau propre et courante là où il vit, où qu’il soit et d’où qu’il vienne. D’Abidjan à Korhogo en passant par la ville de Man, les enfants et les jeunes colorent la Côte d’Ivoire en bleu et prennent la parole pour rappeler qu’ils ont des droits.

« À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, nous demandons à nos parents de nous écouter et d’accorder la priorité à nos besoins. Nous sommes la Côte d’Ivoire de demain, c’est aujourd’hui que nous devons la préparer ensemble. Notre avis compte. » déclare Prunelle Kremet, 10 ans, élève en classe de CM2.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment