Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion du genre : la 3e promotion des experts en ingénierie du genre a reçu ses diplômes

Publié le jeudi 17 decembre 2020  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Cérémonie de graduation de la troisième promotion des auditeurs en ingénierie du genre
Abidjan le 12 Décembre 2020. La salle de conférence du Ministère des Affaires Étrangères a abrité ce samedi, la cérémonie de graduation de la troisième promotion des auditeurs en ingénierie du genre; formation donnée par la Chaire UNESCO eau, Femmes et Pouvoir de décision.


Ce samedi 12 décembre 2020, a eu lieu, à Abidjan Plateau, la cérémonie de graduation de la 3e promotion des experts en ingénierie du genre de la Chaire Unesco « Eau, femmes et pouvoir de décisions »

Cette graduation a un cachet particulier, parce que selon la ministre Euphrasie Kouassi Yao, 2020 a été une année de combats et de victoires.

Abordant l’aspect des défis, elle dira que le Covid-19 a bouleversé le quotidien du monde et les crises pré et post-électorales qui ont secoué la Côte d’Ivoire.

Mais « face à cette pandémie et à la situation politique très sensible en terre ivoirienne, la Chaire Unesco « Eau, femmes et pouvoir de décisions » a réalisé quelque chose de fort : Nous nous sommes réinventés et nous avons transformé nos difficultés en opportunités, en passant des cours en présentiel aux cours en ligne, avec une réussite sans précédent » s’est-elle réjoui.

Pour la ministre, la formation en ingénierie du genre consiste à faire la promotion de l’approche genre en tant qu’outil d’analyse, de diagnostic et d’orientation des décisions concernant les questions de développement.»

Quant à Serge Dibi, chargé des projets à la Cnps et Représentant le directeur général de la Cnps, a souligné que le genre est un outil efficace et durable préconisé par le Programme national de développement 2016-2020 et est un engagement sans relâche de la Chaire Unesco.

Aussi, attend-il leur contribution à apporter un plus à la question du genre dans les entreprises.

Anne Lemaistre, Chef de bureau Unesco à Abidjan, a évoqué à l’endroit de la ministre Euphrasie Kouassi Yao qu’elle se bat pour que les thèmes soient proches de l’Unesco.

A l’en croire, le Bureau de l’Unesco à Abidjan dispose de solides partenaires dont elle est fière. Par ailleurs, le Chef de Bureau Unesco à Abidjan a souhaité que cette opportunité de formation soit saisie dans le reste de la sous-région et l’Unesco compte pour le développement durable de la Côte d’Ivoire.

Gisèle Mélèdje, au nom des récipiendaires, a exprimé qu’ils sont honorés d’être reconnus par une organisation qu’est la Chaire Unesco : « Eau, femmes et pouvoir de décisions. »

Au nom de ses pairs, elle promet oeuvrer au côté de la ministre et celles des autorités compétentes pour plus de justice sociale, pour rétablir les équilibres menacés, accompagnés et favoriser les évolutions sociétales, promouvoir l’égalité des chances et lutter contre les discriminations à travers des projets structurants et fédérateurs.

Enfin, elle a pris l’engagement de relever le défi de faire de chaque citoyen un ambassadeur (rice) du genre comme outil de développement durable.

Cette promotion de 44 impétrants est la troisième après celle de 2017-2018 et 2018-2019. La première avait 30 auditeurs et la deuxième 35 auditeurs. Pour l’année prochaine, la formation en ingénierie du genre passe au cap de l’international, avec Spécialisation en ingénierie du genre (Sig).
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment