Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le foncier, l’orpaillage et l’adduction d’eau potable, des préoccupations exposées au préfet de Bouaflé

Publié le jeudi 4 mars 2021  |  AIP


Bouaflé, Le sénateur Allomo Paulin a exposé, mercredi 3 mars 2021, à Bozi, au nouveau préfet de la région de la Marahoué et préfet du département de Bouaflé, Gonbagui Gueu Georges, des préoccupations des populations relatives au foncier, à l'orpaillage et à l'adduction d'eau potable.

"Le premier problème des Yowlè, c'est le lotissement. Il y a une anarchie totale et cette anarchie est source de conflits. Je vous prie de vous atteler à ça afin que chaque village soit loti", a indiqué M. Allomo, à l'occasion d'une tournée de prise de contact effectuée par le préfet Gonbagui à Bozi, à une vingtaine de kilomètres de Bouaflé.

Il a dit avoir financé sur fonds propres le lotissement du village de Bozi pour servir d'exemple.

Le sénateur Allomo a évoqué également le problème d'orpaillage clandestin constituant un autre mal qui mine le pays Yowlè. "Les orpailleurs ont creusé partout. C'est le mal des Yowlè. Ils creusent des trous partout et ils les laissent. Les terres ne sont plus praticables", a-t-il souligné.

Il a plaidé pour la construction d'un château d'eau à Bozi pour résoudre définitivement le problème d'eau potable auquel la population est confrontée.

Allomo Paulin a affirmé sa volonté d'apporter son soutien au nouveau préfet Gonbagui dans la conduite de sa mission dans la région de la Marahoué

Le pays Yowlè compte deux cantons et 33 villages dont Yoho et Zougousso qui se sont affrontés en 2020 pour des problèmes fonciers.

(AIP)

ns/ask
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment