Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les populations vulnérables exhortées à recourir aux centres sociaux

Publié le mercredi 21 juillet 2021  |  AIP


Le Programme national de prise en charge des orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH/Sida (PN-OEV) exhorte les populations dans la situation de précarité à recourir aux centres sociaux où des compétences les attendent pour leur fournir aide et assistance.

La directrice du Programme, Dr Solange Amétié, de passage à Odienné, a déploré le fait pour les cibles visées, malgré la gratuité des différentes prestations, de solliciter peu ces structures déployées sur toutes l’entendue du territoire, dans le cadre de la politique sociale du gouvernement. Notamment d’assistance aux familles, aux femmes et aux enfants, en posture de vulnérabilité.

Elle a confié son regret, à la faveur d’une opération de distribution de vivres au profit de 250 ménages vulnérables du district du Denguélé, lundi 19 juillet 2021. Une action qui, au-delà d’apporter une aide ponctuelle, vise davantage à promouvoir les centres sociaux.

« Beaucoup de choses se font mais les populations ne savent pas », a-t-elle signifié, informant sur les prérogatives de ces structures sociales. Ces centres sont dévoués, entre autres, à aider les enfants notamment les jeunes filles victimes de violences, tant au niveau de la prise en charge médicale que du suivi psycho-social, et aussi à guider et assister des veuves et orphelins, spoliés, dans le recouvrement de leurs droits.

Ils ont également pour missions de lutter contre la pauvreté en milieu féminin à travers des appuis pour le développement d’activités génératrices de revenus. Les centres sociaux offrent en outre des prestations en matière de suivi sanitaire et nutritionnel des mères et de leurs bébés, ainsi qu'en matière d’éducation où des spécialistes sont à disposition pour aider des enfants en difficulté scolaire et leurs parents.

Placé sous la tutelle du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, le PN-OEV a pour cible globalement des populations en difficulté notamment économique du faits de situations de vie défavorables.

La structure conduit actuellement dans les localités d’Adzopé, d’Akoupé, de Bongouanou, de Dimbokro, de Bocanda, de N’Zékrézessou, de Bonoua, de Gbéléban, de Minignan et d'Odienné, une opération d’appui direct en vivres et non-vivres, au profit de 375 familles dont 225 vulnérables du fait du VIH/Sida et 125 impactées par la pandémie de la COVID-19. Et ce, pour une cible totale de 1500 enfants, suivant le critère de sélection d’un ménage ayant à charge quatre enfants, tenu par un homme ou une femme.

L’opération porte également sur le renforcement des capacités opérationnelles de 25 centres sociaux. De précédentes opérations déployées par le PN-OEV entre 2007 et 2020, ont permis le renforcement des capacités opérationnelles 69 centres sociaux sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

(AIP)

kg/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment