x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 11 février 2009 | Le Nouveau Réveil

Le pays est vraiment tombé

Les avocats de la Présidence de la République qui cuisinent proprement une employée de cette institution, plus précisément la secrétaire particulière du Chef de l'Etat poursuivie pour des faits d'escroquerie au préjudice de MTN Côte d'Ivoire. Les magistrats du parquet représentant le ministère public qui chargent et qui font balbutier l'une des collaboratrices les plus proches du Président de la République sous le feu roulant des questions.

Assurément le spectacle qu'il nous a été donné de voir hier au tribunal correctionnel d'Abidjan Plateau n'est pas honorable et digne d'une République sérieuse. C'est comme si le monde s'effondrait, comme si l'institution Présidence de la République perdait de son sacré. Tout a été traîné dans la boue. Car si d'aucuns se réconfortent de l'idée que le Chef de l'Etat aurait fait preuve de courage en engageant des poursuites contre sa propre secrétaire indélicate, l'on ne peut se réjouir de ce spectacle auquel se sont livrés hier Gbagbo et ses secrétaires. D'une manière ou d'une autre, Gbagbo est responsable de ce qui est arrivé. Il est responsable parce qu'il est le Chef de son administration, de son cabinet. C'est lui qui choisit ses collaborateurs selon des critères et qualités qui lui sont chers.

Dans les pays sérieux que nous citons souvent en exemple, on ne badine pas avec la moralité des collaborateurs d'un Président de la République. Imaginez-vous un seul instant les conséquences si l'on disait que la secrétaire de Nicolas Sarkozy ou de Obama avait escroqué un homme d'affaire au nom de son patron de président ? Le secrétariat particulier d'un chef d'Etat, c'est le coeur du pouvoir par excellence. On n'y engage pas n'importe qui. Or cette dame que nous avons découvert hier à l'audience et qui a du mal à articuler un discours correct mérite t-elle d'être la secrétaire du Chef de l'Etat ? La corruption a véritablement atteint tous les foyers du pays. Les policiers ne sont plus les seuls. Car même à la présidence, on escroque.

Akwaba Saint-Clair

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ