x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 11 février 2009 | Nord-Sud

Procès du scandale des 65 millions Fcfa du palais - Le parquet requiert 12 mois de prison

Le procès de l’affaire d’escroquerie de 65 millions Fcfa d’une secrétaire du président de la République a démarré hier à Abidjan. Avant la décision qui sera connue aujourd’hui, le parquet a retenu 12 mois de prison ferme contre Mme Gomé Emilienne. Comme prévu, le tribunal d’Abidjan Plateau a statué hier sur l’affaire d’escroquerie de 65 millions d’une secrétaire du chef de l’Etat à la compagnie de téléphonie cellulaire Mtn. Devant le tribunal présidé par le juge Yapi Tobo, les avocats de Mme Gomé Emilienne, de Mme Métté Elise et de la partie civile ont croisé le verbe à l’effet de faire éclater la vérité dans cette affaire qui a entrainé l’expulsion du territoire ivoirien du citoyen rwandais Aimable M’ Poré, Directeur général de Mtn. Au terme des différentes plaidoiries, le parquet a demandé la relaxe de Mme Métté Elise pour « délit non constitué » et requis 12 mois fermes pour l’épouse du conseiller du président de la République assortis d’une amende de 300.000 Fcfa. Appelées à la barre pour dire leur part de vérité, les prévenues ont, dans un premier temps plaidé non coupables avant de se confondre devant les questions du tribunal. Selon les faits relatés, à la barre, tout est parti d’une demande d’audience formulée par Mtn auprès de Mme Metté pour présenter un trophée glané par la compagnie au chef de l’Etat. Très introduite au palais. Cette Ivoirienne d’origine rwandaise a, selon ses propres termes eu le blanc seing du président pour entrer au palais où elle servait comme interprète. Il ressort des faits que c’est Mme Gomé qui a adressé un courrier au patron de Mtn avec du papier-en-tête de la présidence pour que le décaissement des 65 millions soit fait pour le compte de son entreprise (une société écran) dénommée « Emika ». Ces fonds selon les témoignages des deux dames seront destinés comme convenu à la construction d’un dispensaire équipé et à l’achat d’une ambulance pour le village d’Ahougnanfoutou qui venait de perdre 17 de ses fils suite à une intoxication alimentaire. Mais, les choses vont se gâter le 17 décembre quand une certaine Nathalie Yam (Ndlr : Ancienne directrice des ressources humaines de Mtn qui a été virée) appelle à quelques minutes de l’audience le Directeur général de cette compagnie pour dire que le chef de l’Etat ne pourra plus les recevoir. Malgré tout, celui-ci accompagné de Mme Métté Elise se rend au palais où l’indisponibilité du président leur sera confirmée. C’est dans les procédures complexes et inquiétantes de remboursement des 65 millions Fcfa que l’arrestation de Mme Gomé survient le 3 février. En tout état de cause, le jugement de ce scandale, qui est devenu une affaire d’Etat, sera connu aujourd’hui à 14 heures.

Kra Bernard (Stagiaire)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ