x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 12 février 2009 | Le Nouveau Réveil

Procès de l`affaire "la secrétaire de Gbagbo escroque 65 millions de MTN" - Dames Gomé et Mété à la Maca pour 5 ans

Le verdict du procès des 65 millions de francs Cfa escroqués à MTN est tombé, hier à 14h 10mn, au palais du tribunal de première instance d`Abidjan Plateau. Cinq ans de prison ferme, amende de 3000.000Fcfa, privation de droit civique durant 10ans, interdiction de circuler pendant 3ans sur le territoire ivoirien et paiement d`un franc symbolique au chef de l`Etat Laurent Gbagbo qui s`est constitué partie civile dans l`affaire. C`est la peine infligée à la femme escroc Bléhon Emilienne épouse Gomé Hilaire et sa complice ( selon le tribunal), Mété Elise Wantégué. Une petite différence entre les deux nouvelles pensionnaires de la Maca, c`est que la femme du très patriotique et dernier rempart de la résistance Gomé Hilaire, doit retourner dans sa région d`origine dès sa libération et ne doit pas en sortir pendant 3 ans. Tandis que dame Mété sera assignée uniquement à Abidjan en raison de sa naturalisation. Après le prononcé du verdict, le public a jugé la pilule trop amère oubliant du reste que dura lex, sed lex, une expression latine qui signifie "la loi est dure, mais c`est la loi". C`est que le juge Yapi Clément n`a pas suivi le procureur Diakité qui, 24h plutôt, avait requis 12 mois contre Mme Gomé Hilaire pour délit constitué mais la relaxe de Mme Mété Elise pour délit non constitué. Dans le cas d`espèce, en effet, à savoir l`escroquerie, l`article 403 du code pénal stipule que la peine se situe entre 1 et 5 ans. Dès lors, on se rend compte que le procureur avait requis la peine minimale. Mais le tribunal étant souverain, le juge a frappé fort, rejoignant l`Avocat du chef de l`Etat Gbagbo qui, avant-hier dans sa défense, avait demandé le maximum de la peine en matière d`escroquerie. Le vin est tiré, il faut le boire. Reconnues coupables d`escroquerie au préjudice de MTN, dames Gomé Emilienne et Mété Elise séjournent à la Maca, depuis hier, pour cinq ans bien comptés. Mais elles peuvent interjeter appel si elles contestent la décision du premier juge.

Marc Koffi
Photos: Patricia Ziahé

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ