x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 14 février 2009 | Notre Voie

Conseil des ministres : Gbagbo explique l`expulsion du DG de MTN

Le sujet défraie la chronique et le chef de l`Etat se devait d`instruire ses collaborateurs et l`opinion nationale. L`affaire des 65 millions extorqués à la société de téléphonie mobile MTN était au menu du conseil des ministres du jeudi dernier. Le président Gbagbo a tenu à informer les membres du gouvernement des circonstances et des raisons ayant motivé l`expulsion du directeur général de MTN. A ce propos, le communiqué du conseil indique ceci : “Il convient de retenir que les enquêtes ayant précédé l`instruction de cette affaire et les confrontations qui ont eu lieu à l`occasion de ces enquêtes ressortent qu`il s`agit d`une vaste escroquerie à trois impliquant le directeur général ressortissant d`un pays ami, le Rwanda, de nationalité canadienne et dirigeant d`une société d`un pays ami, l`Afrique du Sud. C`est donc pour des raisons diplomatiques que l`expulsion du directeur général a été ordonnée”.

Pour ceux qui savent lire entre les lignes, cet extrait du communiqué du conseil des ministres apparaît très explicite. Il exprime de façon claire que, selon le chef de l`Etat, l`opération qui a abouti au décaissement des 65 millions a été conduite par trois personnes. Il s`agit sans nul doute de Mmes Gomé et Mété et du directeur général de MTN, Aimable Mporé. Ce dernier a été épargné des affres de la procédure judiciaire et certainement de la prison pour des raisons diplomatiques.
Le chef de l`Etat, qui a décidé de combattre le racket et autres pratiques peu catholiques qui ont cours au sein de l`institution qu`il dirige, a également envoyé un message aux responsables d`entreprise. “Au demeurant, le président de la République rappelle, comme il l’a lui-même précisé à certains responsables d’entreprise qu`il n`a jamais et n`enverra jamais personne leur demander un appui de quelle que nature que ce soit”. Mentionne en caractères gras, le communiqué lu par le porte-parole du gouvernement. Ce message qui ne souffre d`aucune ambiguïté doit être saisi par tous opérateurs économiques, membres de la galaxie patriotique et collaborateurs du chef de l`Etat pour que cesse les pratiques honteuses qui ont enrichi nombre de personnes et ternie l`image de la République.

Junior Dekassan

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ