x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 2 avril 2012 | Nord-Sud

Gagnoa : Après les braquages répétés des enseignants / Kandia Camara réagit

© Nord-Sud Par Nicole
Le Ministre Kandia Kamara a échangé à huis clos avec les différents leaders syndicaux de l`enseignement secondaire et du primaire public de Côte d`Ivoire
Vendredi 02 2012, Abidjan,Plateau à la salle de conférence de ce département ministériel
Depuis un moment, les enseignants sont victimes de braquages dans la région de Gagnoa. La ministre de l’Education nationale, Kandia Camara a mandaté son collaborateur dans la région afin de leur apporter son soutien.

Suite aux agressions dont sont victimes les enseignants en général et les instituteurs en particulier, la ministre de l’Education nationale, Camara Kandia, a dépêché un émissaire sous le Fromager. Jules N’da Kouadio, secrétaire permanent du conseil consultatif au ministère a rencontré le corps enseignant au foyer polyvalent. Il leur a traduit la compassion de la tutelle.

« Madame la ministre nous envoie vers vous pour remonter quelque peu votre moral affaiblit par tous ces actes. Face à ce phénomène qui vous touche, madame la ministre ne pouvait pas rester indifférente », s’est adressé l’émissaire à son auditoire. Celui-ci se composait des personnels enseignants et administratifs des établissements relevant du ministère de l’Education nationale. Aussi, l’envoyé de la ministre s’est-il dressé contre cette insécurité grandissante. « Il n’est pas admissible que l’on regarde au quotidien ces agressions sur les fonctionnaires que l’Etat a envoyé ici. Recevez donc les salutations de la ministre, son ‘‘yako’’ pour ce que vous subissez », a-t-il compati. Ces derniers avaient auparavant laissé la charge à leur premier responsable, le directeur régional de l’éducation nationale, Silué Gozié de dépeindre le sombre tableau sécuritaire dans le milieu scolaire. Selon lui, la direction régionale vit des moments difficiles depuis quelques mois. Il s’agit des agressions incessantes des enseignants dans la région, du fait des bandits. « Plusieurs ont été dépouillés de leurs biens », a dénoncé Gozié. Selon l’émissaire de Kandia Camara, la ministre a approché Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur, pour que des solutions soient trouvées à cette situation. Il n’a pas manqué de féliciter les enseignants pour leur esprit patriotique. Car, dit-il, malgré tout le tort qui leur est fait, ils ont maintenu l’école ouverte. « Cela prouve que vous avez à cœur la mission qui vous a été confiée », s’est réjoui le secrétaire permanent. Puis il a fait l’annonce selon laquelle la ministre Kandia entreprendra sous peu une tournée pour réconforter en personne les enseignants.

Alain Kpapo à Gagnoa

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ