x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 23 mai 2012 | L’intelligent d’Abidjan

Un an après l’investiture de Ouattara / Touré Mamadou à propos de l’emploi des jeunes : ‘’Ça sera difficile…’’

21 mai 2011- 21 mai 2012. Cela fait un an qu’Alassane Ouattara a été investi comme président de la République de Côte d’Ivoire. Pour marquer cet événement d’une pierre blanche, la Coalition pour le changement (CPC) en collaboration avec la Fondation Espoir du PDCI a organisé un symposium le lundi 21 mai 2012 à l’hôtel Pullman

‘‘Alassane Ouattara, un an après, quelle opportunité pour la jeunesse ivoirienne’’. Tel est le thème de ce symposium, qui a réuni sur la même table les structures en charge de l’emploi, notamment le Fonds national de solidarité (FNS), l’Agence d’étude et de promotion de l’emploi (Agepe) et l’Institut ivoirien de l’entreprise (Inie). Parrain de cette rencontre, le conseiller du président de la République chargé de la jeunesse et des sports, Touré Mamadou s’est félicité de l’initiative prise par les présidents de la CPC, Constant Koffi et de la Fondation Espoir, Zié Coulibaly Daouda d’organiser ce symposium pour plancher sur l’emploi des jeunes. Toute chose qui contraste, selon lui, avec les vieilles pratiques où les jeunes passaient la majeure partie de leurs temps dans des agoras sans se soucier de leur avenir. Touré Mamadou a donné l’assurance qu’Alassane Ouattara tiendra ses engagements en termes d’emploi des jeunes. Tout en faisant remarquer que la lenteur dans ce processus est liée à la crise post-électorale qui a fait perdre près de 120 000 emplois. « Ça sera difficile, mais nous allons y arriver», a rassuré le conseiller du chef de l’Etat. Qui fait remarquer qu’Alassane Ouattara a stabilisé la situation en Côte d’Ivoire aussi bien au niveau social qu économique. Abondant dans le même sens, Zié Coulibaly a invité les jeunes à faire preuve de patience. Au cours de son exposé lors de cette conférence, le Directeur général de l’Agepe N’drix Kouakou Philippe a fait état de ce que sa structure a pris en charge près de 3000 jeunes, en terme de formation et est en train de lancer l’opération enquête-emploi afin d’avoir des informations sur le marche du travail. Pour sa part, le Directeur general de l’Inie, Konaté Khalil a annoncé le déblocage dans les prochains jours par l’Etat de 15 milliards Fcfa en vue d’appuyer les jeunes dans le montage de leurs projets. Le représentant du directeur général du FNS, Jean Jacques Kipré a de son côté laissé entendre que 84 projets ont été admis en étude approfondie. Quant au Directeur général de l’emploi Danho Pierre Ange, il a rassuré que l’initiative Pays pauvre très endetté (PPTE) propulsera la politique de l’emploi-jeune.
Touré Abdoulaye

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ