x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 2 août 2012 | AIP

Insertion et écologie: Validation d`une étude des opportunités d’emplois verts

Abidjan, Une étude initiée en Côte d’Ivoire par le Programme des nations-unis pour le développement (PNUD) sur les opportunités d’emplois verts, des activités concourant à la sauvegarde, la préservation et la protection de l’environnement, pour garantir le développement, a été validée, ce jeudi au Golf Hôtel d’Abidjan, en présence du ministre ivoirien de l’environnement et du développement durable, .

Les filières choisies dans le cadre de cette étude, "l’énergie renouvelables, le reboisement et les déchets", sont "de véritables gisements d’emplois et de création de richesse", a relevé M. Allah-Kouadio, appelant tous les acteurs de ces secteurs à l’"engagement" pour transformer des "mines d’emplois" "en une réalité tangible".

Selon les exposés présentés par des experts en environnement, développement durable et énergies renouvelables, l’économie verte, avec une bonne application, pourrait générer plusieurs milliers d’emplois en Côte d’Ivoire. Notamment la gestion des ordures ménagères, le ramassage, le traitement et la transformation- au reboisement, en passant par la promotion la création de petites unités de production d’énergie, aussi bien en zones urbaines qu’en zones rurales.

"Les déchets sont de véritables mines d’or à creuser, un puits inépuisable qu’il faut exploiter", selon le Docteur Aboua Gustave, expert en développement durable, qui exhorte les pouvoirs publiques ivoiriens faire de cette filière l’une des principales sources d’insertion de jeunes et des femmes, pour "une réduction considérable du taux de chaumage dans le pays".

"Le développement de l’économie verte doit être envisagé dans la perspective de l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020", souligne, pour sa part, le représentant-résident du PNUD en Côte d’Ivoire, Dolamb N’Gokwey, signalant que la politique des emplois verts, au-delà de son objectif de préservation de l’environnement, vise à placer la question du développement durable au cœur de toutes initiatives de croissance économique.

La montée fulgurante du taux de chômage en Côte d’Ivoire est "préoccupante", selon le PNUD. En l’espace d’une décennie, ce taux est passé de 8,9% en 1998 à 13,1% en 2002, puis à 15,7% en 2008. Les jeunes sont les plus touchés par ce fléau. Les deux tiers de la population active au chômage ont un âge compris entre 15 et 30 ans, quand le taux de chômage global moyen pour les personnes âgées de 15 à 45 ans est estimé à 23%.

(AIP)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ