x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 10 août 2012 | L’Inter

Insécurité à Cocody : 4 militaires mis aux arrêts ; Voici celui qui a démantelé leur réseau

© L’Inter Par Emma
Opérations de pacification: patrouilles des Forces républicaines (Frci) dans les rues d`Abidjan
Mercredi 13 avril 2011. Abidjan.
La commune de Cocody devrait connaître la quiétude à partir du mardi 31 juillet 2012. A cette date, il a été mis fin aux actes délictueux de quatre (4) individus, reconnus comme des militaires (des caporaux), notamment Koné Mamadou, Coulibaly Salia, Cissé Lacina, et Diakité Mohamed Lamine, qui faisaient subir un calvaire aux populations de la commune. Selon les sources qui nous ont rapporté l’information, ces individus constituaient en effet un réseau réputé dans les vols de véhicules et autres braquages à main armée des domiciles dans la commune de Cocody. Ils ont été mis hors d’état de nuire le mardi 31 juillet dernier, par le Commandant Diomandé Moussa, alias Ziguéhi, commandant d’unité FRCI de Cocody-Angré, à la tête d’un détachement de la Garde Républicaine. Selon nos sources, le Commandant Ziguéhi a été informé ce même jour par son patron, le Commandant Issiaka Ouattara dit Watto, de ce qu’une personnalité venait d’être dépossédée de son véhicule de type 4x4 par des hommes armés. Sans perdre de temps, Diomandé Moussa et ses hommes se sont lancés à l’assaut de ces bandits. Et au bout d’un quart d’heure, a-t-on appris, ils ont pu repérer la voiture à la Riviera Palmeraie. Celle-ci était conduite par un certain Sawadogo Diomandé, un civil, mécanicien de son état, qui a réussi à débloquer le système télécommandé du véhicule pour le faire démarrer. Arrêté, ce mécanicien-chauffeur va permettre au Commandant Ziguéhi et sa troupe d’appréhender les autres complices que sont les quatre militaires. Outre le chauffeur du véhicule, un second civil, répondant au nom de Doumbia Issa, figurait parmi les personnes arrêtées. Soit un total de six (6) bandits pris dans les filets du Commandant Ziguéhi. Une belle prise qui lui a valu des félicitations de certains chefs hiérarchiques dont Wattao, Morou et Zakaria. Depuis cette date, le collaborateur de Wattao et ses éléments multiplient les patrouilles dans la commune de Cocody, afin de débusquer les éventuels déstabilisateurs et autres bandits de grand chemin qui troublent la quiétude des populations.
H. ZIAO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ