x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 12 décembre 2013 | L’Hebdo Ivoirien

Entrée du Fpi au gouvernement : Le président Ouattara donne son accord

© L’Hebdo Ivoirien Par C I bou T
Activités gouvernementales : Conseil des Ministres
Mercredi 11 décembre 2013. Fondation Félix Houphouët-Boigny. Yamoussoukro. Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État a présidé le conseil des ministres
‘‘Bien que n’ayant pas encore accepté de rentrer au gouvernement, nous considérons ces partis politiques comme des frères qui vont nous rejoindre bientôt’’, a souhaité le président Alassane Ouattara dans l’intervention qu’il a prononcée au cours d’un meeting, hier mercredi à Didiévi, première étape de sa visite d’Etat dans le Bélier. Cette annonce s’inscrit, a fait remarquer du président de la République, dans sa volonté de donner au processus de réconciliation nationale, toutes ses chances de réussite. En effet, pour beaucoup d’observateurs de la vie politique ivoirienne, c’est bien la première fois que le chef de l’Exécutif va aussi loin pour exprimer sa détermination à faire le maximum de concessions pour obtenir la cohésion nationale, socle d’une réconciliation réussie. La semaine dernière déjà, il motivait le Premier ministre à relancer le dialogue direct avec l’opposition, notamment le Fpi de Laurent Gbagbo, l’ancien parti au pouvoir. En dépit du couac qui a soldé la séance de travail de reprise des discussions, il y a tout juste quelques jours, entre les deux parties, le président Ouattara ne désarme pas et affiche plus que jamais, son engagement à rassembler tous les fils de la Côte d’Ivoire post crise électorale.
T. Evariste

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ