Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Agriculture: OCP SCHOOL LAB CACAO un programme de développement agricole visant à accroître les rendements en cacaoculture
Publié le mercredi 15 fevrier 2017  |  Abidjan.net
Comment


Contribuer à l’augmentation de la productivité agricole en cacaoculture à travers une fertilisation adaptée et raisonnée des sols, tels sont les objectifs de la campagne du projet OCP SCHOOL LAB CACAO qui a été lancé le samedi 11 février 2017 par les responsables du groupe OCP, acteur mondial dans l’extraction, la valorisation et la commercialisation du phosphate et de ses produits dérivés, notamment les engrais phosphatés, dans la capitale de la Nawa, Soubré en présence de plusieurs autorités administratives de ladite région.

OCP School Lab est un programme de développement agricole visant à accroître les rendements agricoleset les revenus des petits producteurs sur les cultures stratégiques en Afrique déployé en partenariat avec le Conseil du Café-Cacao, l’ANADER et le CNRA. Il sera conduit sous forme d’une caravane agricole itinérante et multicultures. Il comporte deux volets principaux :

Le volet SCHOOL, qui est une école itinérante qui proposera des formations de sensibilisation des agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles, utilisant des supports ludiques (vidéo, outils boîtes à images, etc.) et adaptés aux cultures dominantes dans les localités visitées.

Le volet LAB (Laboratoire), qui est un laboratoire mobile d’analyse des sols utilisant les dernières technologies modernes (particulièrement, les équipements avec capteurs d’infrarouges moyens – MIR et techniques à Rayons X). Ce laboratoire permettra de faire des analyses de sols et d’établir un diagnostic de la fertilité des sols quasi-instantanés.

Ainsi, selon les initiateurs, l'atteinte de ces objectifs implique nécessairement la réalisation d'un diagnostic de la fertilité des sols afin de faire à terme des recommandations de fertilisation adaptées aux sols et aux cultures. Aussi, vise-t-il à renforcer les capacités des acteurs (agriculteurs et vulgarisateurs) en termes de gestion de la fertilité des sols et de bonnes pratiques agricoles.

Pour ce lancement, les bénéficiaires directs dudit projet qui sont principalement les producteurs de cacao sont venus en grande nombre pour s'informer. Selon les responsables de l’OCP, ces producteurs bénéficieront, en plus des différentes formations sur les iténaires techniques, d’une analyse gratuite de la fertilité de leurs terres pouvant induire une meileure adaptation des formules et doses d’engrais. À terme, le projet pourrait contribuer à améliorer le revenu des agriculteurs en augmentant la productivité des différentes cultures.

Rappelons que la phase pilote qui s'est déroulée 1er décembre 2016 en Côte d’Ivoire a permis de visiter 20 villages en 3 semaines dans la région sud-ouest. Les cultures stratégiques ciblées étaient le cacao, le riz, le maïs et le manioc. Ainsi, plus de 700 agriculteurs ont été touchés, bénéficiant d’une formation à l’issue de cette phase dont 300 agriculteurs ont vu leur sol bénéficié du service d’analyse constituant ainsi une vaste base de données sur les agriculteurs et l’état de santé des sols avec une double approche Business et Agronomique.

À en croire les responsables de OCP SCHOOL LAB, la campagne en cours dédiée exclusivement au CACAO touchera environ 5000 agriculteurs dont 1200 qui bénéficieront d’une analyse de sol gratuite en Côte d'Ivoire et ce programme sera déployé dans 4 nouveaux pays pour une portée totale de 30000 agriculteurs en Afrique.



CK
Commentaires


Comment